Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2020 1 16 /11 /novembre /2020 17:04

Marta C. Gonzalez, première danseuse du Ballet de New-York dans les années 60

XVII

 

Exilée d’elle-même dans son fauteuil roulant

Le visage émacié dessous ses cheveux blancs

La musique l’arrache à sa terrible absence

Et ses mains décharnées ressuscitent la danse

 

Dimanche 15 novembre 2020,

après avoir regardé la vidéo de la prima ballerina malade

retrouvant la chorégraphie du Lac des Cygnes

 

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 10:57

XV

 

C’est au téléphone du bord de la mer

Loin en Normandie

Une voix m’a dit enjouée et claire

Des vers inédits

 

Vendredi 13 novembre 2020,

après un téléphone

 

XVI

 

Rouges coccinelles

Dansent sous le ciel

Folle ribambelle

Font la journée belle

 

Samedi 14 novembre,

invasion de coccinelles

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 15:10

 

XIV

 

Devant la rose blanche aux teintes délicates

Je rêve à Aphrodite au chevet de l’amant

Pour sauver Adonis au rosier se griffant

Et son sang s’écoulant le teinta d’écarlate

 

Jeudi 12 novembre 2020,

devant un bouquet de roses blanches

reçu pour mon anniversaire

 

Aphrodite à la rose

 

Photo ex-libris.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 11:08

XIII

 

A l’été de la Saint-Martin

Il fait si doux dans le jardin

Que les ultimes roses ignorent

La vive épine de la mort

 

Mercredi 11 novembre 2020,

jour de la Saint-Martin

Photos ex-libris.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 10:13

XII

 

Quand le noir de la nuit s’en vient dans la cuisine

L'orangé de la courge et de la mandarine

Le pinceau de Van Gogh et ses ocres pigments

Et la robe du moine en son vif orpiment

 

Mardi 10 novembre 2020,

au soir dans la cuisine

 

Photo ex-libris.over-blog.com le 10.11/2020

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 18:15

XI

En ce soir de novembre le jardin m’est étrange

Un champignon bizarre en des fleurs se déguise

La glycine est pleurante avec des larmes grises

Un tronc tend ses moignons souvenir de ses branches

Lundi 09 novembre 2020,

dans le jardin, en fin d’après-midi

 

 

Photo ex-libris.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 16:21

X

Auprès du dolmen gris où volent des hérons

Ses pierres effondrées comme nos illusions

Un vieux sachet tout blanc sur la branche d’un chêne

Telle une offrande aux morts gisant dessous le cairn

Dimanche 08 novembre 2020,

lors de notre balade dominicale

Photo ex-libris.over-blog.com le 08 novembre 2020

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 17:55

 

IX

 

Dans l’air atone et doux sur les sentiers déserts

Visages caressés par les fils de la Vierge

Par les champs labourés qui font des vagues noires

On marche lentement vers les calmes lavoirs

 

Samedi 07 novembre 2020,

lors de ma balade quotidienne

 

Photo ex-libris.over-blog.com le 07/11/2020

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 20:26

VIII

Dans les rues du village aux odeurs de fumée

Les volets des maisons ont les yeux refermés

Le bois est engrangé pour combattre l’hiver

Et la vigne jaunie pleure ses raisins verts

 

Vendredi 06 novembre 2020,

lors de ma promenade d’un kilomètre

 

Photo ex-libris.over-blog.com le 06 novembre 2020

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 20:45

VII

Dans les rues du village où le rouge émerveille

La girouette danse au vent frais et blessant

Sphynx très indifférents à l’ombre du passant

Les chats sur les chemins rêvassent au soleil

 

Jeudi 05 novembre 2020,

lors de ma balade d’un kilomètre

 

Photo ex-libris.over-blog.com, le 05/11/2020

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche