Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 12:31

 

Vendredi 30 avril 2021, c’était la 99e lecture par la Comédie-Française de La Recherche. Dans Sodome et Gomorrhe, Pierre-Louis Calixte a lu les épisodes du duel avorté de Charlus et de l’échec de la séance de voyeurisme, organisée par Jupien dans la maison de femmes de Maineville, afin que le baron surprenne Morel en compagnie du prince de Guermantes.

A la fin de ce passage, on trouve la phrase suivante : « Par où M. de Charlus fut protégé d’une infidélité qui le désespérait, et vengé sans l’avoir jamais imaginé, ni surtout comment. » Si j’avais rencontré celle-ci dans la copie d’un de mes élèves de Première, j’en aurais sans doute souligné de rouge la fin, en signifiant « anacoluthe » dans la marge. On sait que l’anacoluthe est une rupture dans la construction syntaxique d’une phrase ; elle consiste donc en une forme particulière d’ellipse d’un élément demandé par les normes de la symétrie syntaxique, mais jugé non indispensable au sens. La fin de la phrase signifie  que M. de Charlus n’aurait jamais pu imaginer « de quelle manière, par quel moyen », il fut protégé d’une infidélité de Morel.

L’emploi de l’adverbe « comment » qui achève la phrase  apparaît ici comme une formulation inattendue mais particulièrement puissante dans sa brièveté, son effet stylistique et son ironie. En effet, grâce aux subterfuges choisis pour induire le baron en erreur (Morel étant censé parler de sa vie de régiment avec trois dames et le prince de Guermantes étant rapidement exfiltré), la scène, pleine de rebondissements, s’apparente à du vaudeville. « On est dans du Feydeau » comme le dit excellemment Richard Ferry dans un commentaire de la lecture de Pierre-Louis Calixte.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Pour ma part, j'avais oublié la signification du mot anacoluthe. Je verrais bien le capitaine Haddock traité quelqu'un d'espèce d'anacoluthe
:)
Répondre
C
Oui, tout à fait ! Par ailleurs, loin de moi l'idée de corriger Proust !
N
Je n'écoute - et ne regarde - pas toutes les lectures. Je préfère certains acteurs à d'autres. Là Pierre-Louis Calixte m'a enthousiasmée. Quelle évidence, quelle vie dans son récit!
Répondre
C
Comme vous, j'ai beaucoup aimé sa lecture. Quant à Eric Génovèse, il est remarquable.

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche