Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 16:41

le chemin du Tertre

on l’a descendu

dans sa coulée verte

il était pentu

broderie  sauvage

en son voisinage

de blancs cyclamens

notes musiciennes

roses amulettes

dans l’humide herbette

le chien caracole

en sa course folle

au bas du chemin

un concert soudain

de jacassements

et de sifflements

on tourne la tête

et dans la courette

du jaune et du bleu

des envols radieux

de fous bruissements

des jabotements

et dans la volière

des dieux messagères

vives légendaires

si ensorcelantes

des perruches chantent

 

Au bas du chemin du Tertre, à Marson,

mercredi 07 octobre 2020

Photos ex-libris.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 14:02

 

Dans le jardin qui devient vert

Il a neigé du seringa

 

Dans les tréfonds de sa mémoire

Des couronnes en tresse

Loin dans l’antique Perse

 

Des Jésuites en noir

Découvreurs de la fleur

Pour de blancs reposoirs

 

Lui le blanc philadelphe

Le jasmin des poètes

Au parfum d’oranger

 

Lui l’amant des abeilles

Dans son manteau d’hermine

Semé d’étoiles jaunes

 

Il a la souvenance

Qu’il fut le guérisseur

De ses tiges creusées

 

 

 

Photos ex-libris.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 15:25

 

 

L’autre matin tôt

Au soleil levant

Mes yeux aveuglés

Perdrix sur la route

Double rondeur beige

Sous des lignes brunes

En douceur de plume

Et en marche lente

Spirale dansée

Vont des tournesols

Au champ de maïs

Réveillant le jour

 

Le 08 octobre 2019

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 09:35

 

Sur la route en ruban

Sur le goudron brillant

De la pluie de la nuit

Un chevreuil  a surgi

Etincelle animale

Vif-argent matinal

Fuyant dans la seconde

En une ellipse ronde

Un autre cervidé

File dans la forêt

 

Et moi je reste là

Tout le cœur en émoi

De ces jaillissements

Ephémères et vibrants

 

Sur la route entre Marson et St-Hilaire-St-Florent,

mercredi 13 novembre 2019, 11 h 10

 

Mon autre poème sur le chevreuil : http://ex-libris.over-blog.com/article-aux-lisieres-108557736.html

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 09:59

 

Comme au vent la plume

Les années s’enfuient

En brisants d’écume

Tout s’évanouit

 

Les minutes passent

Lisse graine aux doigts

Sans laisser de trace

Au mitan de soi

Temps nous déshabille

Et nous laisse nus

Plus rien ne fibrille

Dans nos corps fourbus

 

Mais le cœur en nous

Jamais économe

Combat comme un fou

Vibrant métronome

 

Au matin du 1er janvier 2018

 

 

A tous les lecteurs, visiteurs, passants de ce blog,

pour l’année 2018

je souhaite de conserver ce cœur battant et innombrable.

 

Photos ex-libris.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 08:56

La lune en juin

Lumière au jardin

Eclaire les branches

De sa rondeur blanche

La lune en juin

Au teint de satin

Glisse sur les feuilles

Et le chèvrefeuille

La lune en juin

D’un doigt de fusain

Recrée le décor

Eclats de phosphore

La lune en juin

Se révèle enfin

Hautaine déesse

Diane enchanteresse

 

Pleine lune du 9 juin 2017

 

 

 

Photos : ex-libris.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 07:53

 

Le coucou, cunulus canorus, Martinet, gravure ancienne

 

Le coucou

 

 « Sois bienvenu, favori du printemps

Encore ici tu es pour moi

Non pas oiseau, mais être invisible,

Une simple voix, un mystère… »

 

William Wordsworth, 1770-1850

 

Hier, en balade avec des amies, pour la première fois de l'année, nous avons entendu le coucou. En écho à William Wordsworth, j'ai écrit ce petit texte :

 

Coucou de printemps

 

On marche d’un bon pas

On entend le coucou

Pour la première fois

En ce matin très doux

 

On cherche dans ses poches

La piécette sonnante

Mais c’est mauvaise pioche

La monnaie est absente

 

Foin du mauvais présage

Et de la plaie d’argent

Vive coucou volage

Annonceur du printemps

 

Verrie, mardi 5 avril 2016

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 15:58

 

Un renard pendu par une patte, Philéas-Félix Bermond, vers 1865

 

 

 

Sous le fin crachin de septembre

Sous le saule et le frêne

Aux feuilles sanglotantes

Dans la bruyère humide

Les ajoncs déchirants

La lande ruisselante

Et les fossés glissants

Les cris ensauvagés

Des hommes en habits verts

Les farouches abois

Des chiens fous excités

Traquant le roux  renard

Tant rétif à la mort

Ont affolé mon cœur

Et annoncé l’automne

 

Kergavat, mardi 15 septembre 2015, vers 6h du soir

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 21:39

P1280034.JPG

      La lune en plein jour au-dessus du jardin de Kergavat

(Photo ex-libris.over-blog.com, vendredi 18 juillet 2014)

 

Au grand beau de l’été

Sous le chapeau du ciel

La lune diaphane

Au teint de lait d’ânesse

Se cache du soleil

 

A Kergavat, vendredi 18 juillet 2014, vers midi.

 

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 10:22

P1270712.JPG

 La jachère fleurie de Bernadette

(Photo ex-libris.over-blog.com, jeudi 26 juin 2014)

 

 

Sur la jachère en fleurs

Le grand soleil a peint

L’orangé des pavots

Et les achilées  jaunes

Comme les giroflées

Le bleu des centaurées


P1270716.JPG

 

En mauve les zinnias

Cosmos et lavatères

Phlox et delphinium

Indolente au soleil

Rouge la coccinelle

Rêve au profond du ciel

 

Devant la jachère fleurie de Bernadette,

jeudi 26 juin 2014.

 

P1270710.JPG

 


P1270711.JPG

 

 

Crédit photos : ex-libris.over-blog.com, jeudi 26 juin 2014

 


 


 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche