Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 13:13

      Narcisse

      Narcisse, Félix-Jacques Moulin, vers 1850, daguerréotype stéréoscopique coloré

 

 

 

Visage à l’envers

Ma vie au travers

Miroir ressemblant

Miroir faux-semblant

Baiser sur mes yeux

Leurre d’un iris bleu

 

Textoésie envoyé le 2 novembre à 10h 17,

En réponse à celui de Suzâme, reçu le 1er novembre à 13h 30 link

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Textoésie
commenter cet article

commentaires

Martine 02/11/2012 18:49

Le miroir...
Mensonge ou vérité?
Ami ou ennemi?

Catheau 03/11/2012 16:42



Ami quand on est jeune ; ennemi quand on vieillit. A bientôt entre vos pages.  



mansfield 02/11/2012 18:38

un beau texte soulignant le paradoxe du miroir: l'image trouble le personnage.

Catheau 03/11/2012 16:41



Se perdre dans l'abîme du miroir : une tentation. Amitiés à vous.



flipperine 02/11/2012 17:31

le miroir ne peut tout révèler

Catheau 03/11/2012 16:38



Que saisit-il vraiment de nous, nul ne le sait.



Suzâme 02/11/2012 13:57

Le miroir projette un trouble. Nous interprète-t-il comme le ferait un être aimé ou un inconnu? J'aime vous retrouver en poésie. A bientôt. Suzâme

Catheau 03/11/2012 16:37



Trouble du miroir brisé ou du miroir sans tain : un objet propre au fantastique. Merci pour ces échanges grâce à nos portables.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche