Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 17:40

P1280185.JPG

 

Roches abandonnées

La mer s’en est allée

Sous un ciel bleu lavé

 P1280229.JPG

Signes cabalistiques

Sur la pierre archaïque

Disent une mer lyrique

 P1280260

Oiseaux en reposoir

Glissent sur le miroir

Aux algues de brocart

 P1280205.JPG

Parmi la jungle grasse

Sur le lichen tenace

Un oisillon rêvasse

 P1280200.JPG

Plumes et cailloux blancs

Sous le souffle du vent

Attendent le jusant

 P1280210.JPG

Dans les plaies du granite

Du fin sel blanc palpite

Les larmes d’Aphrodite

P1280203 

Huîtres et bigorneaux

En de nacrés joyaux

Brillent aux mortes eaux

 P1280221.JPG

Sur les concrétions noires

De moules en poignard

Des oiseaux font un phare

 P1280254.JPG

Algues et anémones

En marines démones

Aux rochers s’abandonnent

 P1280193.JPG

Quand reviendra la mer

Pour enlacer la terre

De ses eaux familières ?

 

Sur les rochers de la Roche Sèche,

vers 11h 30, dimanche 27 juillet 2014

 

Crédit photos : ex-libris.over-blog;com

 

 

Pour ceux qui me suivent et me lisent depuis la création de mon blog (le 6 mars 2009), mon administration me dit que ce poème est le 1 000 ème "billet ou "article" de mon blog. Merci à tous mes lecteurs fidèles ou occasionnels.

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine 25/10/2014 05:51

Un beau poème que j'avais manqué. Cette expo de novembre m'aura éloigné de tant de choses, de rencontres...

Merci pour ce régal iodé qui fait tant de bien
Amicalement
Martine

Catheau 01/11/2014 17:12



Je pense que votre expo aura été aussi faite de belles rencontres, réelles celles-là !



Lenaïg Boudig 30/07/2014 08:37

Bonjour Catheau, quelle belle page tu nous offres, en mots et photos ! Tes rimes m'ont enchantée. Un petit bémol, en prenant du recul, c'est la couleur trop verte des algues mais tout à fait en
dehors de ta poésie ... Merci beaucoup pour ce bonheur de lecture, bel été à toi.

Catheau 31/07/2014 15:50



Merci, Lenaïg, de votre visite ici. S'il est vrai que les algues vertes sont une menace bien réelle, encore lointaine ici (mais peut-être me trompé-je), il n'en demeure pas moins que j'en aimé le
vert éclatant parmi lequel glisse le blanc des mouettes. Amicalement.



Nounedeb 28/07/2014 17:14

Et, au gré de la marée, votre inspiration fécondée...

Catheau 28/07/2014 17:56



Flux et reflux de l'inspiration en effet. Amitiés estivales, chère Noune.



Alice 28/07/2014 10:38

J'aime beaucoup la troisième photo, suivre la mer retirée dans ses lieux habités constitue une promenade poétique vivifiante !

Catheau 28/07/2014 17:54



Quel plaisir de te relire, Alice ! J'aime aussi beaucoup ces mouettes au milieu des algues. Nous vivons quelques jours plus solitaires entre départ et retour bientôt de nos petits-enfants.



Suzâme 28/07/2014 07:57

La mer revient avec la poésie toujours recommencée. Ce sont vos rimes qui m'enchantent, moi qui suis si loin d'elle cette année. Merci pour ce bruit de mer en allée, ce parfum d'algues jusqu'ici. A
bientôt. Suzâme

Catheau 28/07/2014 17:51



Merci, Suzâme. J'espère que vous partez bientôt dans votre Berry. Bravo pour vos mots qui s'envolent sur les ondes !



Carole 28/07/2014 01:44

1000... et toujours aussi beaux !

Catheau 28/07/2014 17:49



Merci, Carole ! Quantité n'égale pas nécessairement qualité mais 1000 est un beau chiffre symbolique. Ne l'avez-vous pas atteint vous-même ?



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche