Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 13:29

 

    Largiliere.jpg 

Etude de mains par Nicolas de Largilière

Première main serrée

Maman c'était la tienne

J'étais petit enfant

Tu me disais Je t'aime


Une main tendre et ronde

Sur son jouet de bois

Qui caresse le monde

Et le chaud et le froid


Une main qui essaie

De tracer sur la table

Les pleins et les déliés

Tels des traits sur le sable


Sur le mur de la chambre

La main marionnette

Quand la lune se cambre

Et joue des silhouettes


Dans la grande cuisine

Où le feu étincelle

Mes mains dans la farine

Quand la vie prend son sel


Au fond du frais jardin

Une main jardinière

Dans la senteur du thym

Qui torture la terre


Sur le papier Canson

Quand ma main dessinait

Pendant les jeudis longs

Ce que ma vie serait


Dans un salon désert

Ma main tenant l'archet

Du violon trouvère

Aux accents exaltés


Au creux des vagues vives

Mes mains qui coupent l'eau

Dans la nage hâtive

Des algues sur ma peau


J'avais donné ma main

A la cartomancienne

Elle y lut mon destin

Et que je serai tienne


Sous un porche dans l'ombre

Nos deux corps jumelés

Nos mains qui se rencontrent

Nos lèvres aux baisers


Ultime main serrée

Amour sera la tienne

Et quand je m'en irai

Tu me diras Je t'aime


Vendredi 27 novembre 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

dominique 28/11/2009 18:29


contente de retrouver tes publications avec ce joli poème écrit de ta main!


alice 27/11/2009 18:03


Comme c'est joliment dit toutes ces étapes de vie à travers le jeu des mains, un véritable chant.


Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche