Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:29

  melusine

 

Qui erre ici dessous le lierre?

C’est Merlin le vilain mire.

Qui dans sa tour se retire ?

C’est Mélusine la sorcière

 

Quel est ce cri ? Quel est ce rire ?

 

C’est le savant emprisonné,

Et que Viviane aura aimé,

Par une ruse emprisonné.

C'est bien la mère des Lusignan,

Qui s’envole au gré des vents,

Fée dont la queue mime un serpent.

 

Nus, sans pouvoirs, ils redeviennent

Humbles humains sans stratagème.

 

Bulle

 

 

 

Défi n°43, proposé par Nounedeb.

Coup de balai à Brocéliande : Prenez la fée Mélusine et son double, sombre sorcière. Passez-les dans une tornade blanche jusqu’à ce que toutes les lettres se détachent. Récupérez-les pour former 10 mots en plus des 2 ci-dessus (on peut utiliser la même lettre plusieurs fois), et l’indispensable Merlin. Il n’y a plus qu’à utiliser ces mots dans un texte libre (si vous les mettez en italique, on les reconnaîtra).  

Pour la Communauté des Croqueurs de Mots

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

très joli ce texte
défi très bien réussi
bisous de bretagne


Répondre
B

Une belle métamorphose de mots en sublime poésie. Merci


Répondre
N

Merci d'avoir participé à ce jeu, et d' avoir écrit ce bijou, tant par les mots que par les images.


Répondre
E

belle envolée !


Répondre
O

Un bien joli texte, tout en finesse, magnifiquement illustré.


Répondre

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche