Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  • Le tour que vous jouent les mots. (29/05/2020)
    Toujours dans mon journal de jeunesse, je retrouve cette annotation tellement juste. Oui, les mots nous échappent, ne nous appartiennent plus dès qu'ils sont publiés, lus. Qui est l'auteur de ce texte ? Je l'ignore. "Tant qu’on écrit, on croit peut-être...
  • Je voudrais dire... (25/05/2020)
    La table de l'écrivain, Jean-Louis Morelle, aquarelle (Pinterest) http://www.jean-louis-morelle.com/ Je poursuis la collecte des textes recopiés dans mon journal de jeunesse. Je ne changerais pas une ligne à ce qui est écrit ici. « Je voudrais dire ce...
  • Les ciseaux de la poésie. (23/05/2020)
    « La poésie n’est ni façon d’écrire, ni façon de vivre. Je crois qu’elle réside dans l’écart entre les deux. Il faut faire jouer cette articulation, éloigner et rapprocher les deux termes, comme on ouvre et ferme une paire de ciseaux. » J'ai retrouvé...
  • Un autre poème de jeunesse. (22/05/2020)
    Banquise, 11 décembre 2018 (Photo AFP, Kate Ramseyer) Une autre surprise de mon journal d'autrefois... Tout cela est bien loin ! Beau comme un péché de jeunesse Dur paysage d’hiver Où les arbres sont des chandeliers Mouettes et mains mêlées Aux canaux...
  • Un sphinx. (16/05/2020)
    Sphinx du parc de Bagatelle (photo ex-libris.over-blog.com) C'est avec surprise et étonnement que j'ai retrouvé ce poème dans de vieux papiers. J'avais dû l'écrire du temps de mes dix-sept ans et il témoigne d'une mélancolie adolescente... J’aime un sphinx...
  • Il a neigé du seringa. (07/05/2020)
    Dans le jardin qui devient vert Il a neigé du seringa Dans les tréfonds de sa mémoire Des couronnes en tresse Loin dans l’antique Perse Des Jésuites en noir Découvreurs de la fleur Pour de blancs reposoirs Lui le blanc philadelphe Le jasmin des poètes...

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche