Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 16:14

 

 

Mariage de Louis XIII et anne d'autriche

Mariage de Louis XIII et d'Anne d'Autriche

 

 

Le 28 novembre 1615, Louis XIII, roi de France et de Navarre, fils de Henri IV et de Marie de Médicis, épouse Anne d’Autriche (1601-1666), fille de Philippe III d’Espagne et de l’archiduchesse Marguerite d’Autriche. Cette union avait été envisagé lors du traité de Fontainebleau (22 août 1612), dans la perspective d’une union dans la reprise de la lutte contre les huguenots. Cependant, Anne d’Autriche ne devient officiellement, à dix ans, la « fiancée » du roi de France, qu’à la mort de Henri IV, qui avait fait traîner les pourparlers. L’adolescente, à qui son père accorde une dot très importante, est mariée par procuration à Burgos, le 18 octobre 1615. Le même jour, à Bordeaux, Elisabeth, sœur de Louis XIII, épouse aussi par procuration l’infant Philippe,  futur Philippe IV d’Espagne. Les petites princesses seront échangées sur l’île des Faisans, sur la Bidassoa, près d’Hendaye. Quarante-cinq ans plus tard, les enfants de ces deux couples, Louis XIV et Marie-Thérèse d’Autriche, s’uniront à Saint-Jean-de-Luz.

Ce n’est que le 28 novembre de la même année que le mariage de la fille de Philippe III d’Espagne sera officiellement célébré à Bordeaux et béni par Mgr Le Cornu de la Courbe de Brée, évêque de Saintes. Il sera aussitôt consommé, Marie de Médicis voulant s’assurer que rien ne puisse remettre en cause l’union des deux princes, qui n’ont que quatorze ans. Apeurés et inexpérimentés, ils se remettront difficilement de cette nuit de noces, imposée et sans intimité aucune. En 1619 seulement, Luynes obligera le roi à reprendre  des relations conjugales avec la reine.

Ainsi, au XVII° sicle, sur deux générations successives, les rois de France s’uniront à des infantes d’Espagne, accréditant ainsi les vers de Malherbe :

« Certes c’est à l’Espagne à produire des reines

Comme c’est à la France à produire des rois. »

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Merçi Cathy et heureuse de connaître l' histoire de Saint Jean de Luze ( pas loin de Biarritz ).Je vous embrasse ..


Répondre

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche