Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 18:30

 

Fenêtre 2

Fenêtres sur le tuffeau blanc 

(Photo ex-libris.over-blog.com)

 

 

 

J’aurais voulu connaître

Celles qui se penchaient

A ma haute fenêtre

Les femmes du passé

Qui contemplaient la lune

Sur les ardoises noires

Et tristes à la brune

Griffaient d’un doigt barbare

Le tendre tuffeau blanc

 


Pour le Jeudi en Poésie des Croqueurs de Mots,

Thème : à la fenêtre

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Une belle fenêtre de ton salon . J'aime ton poéme aussi ! ...
Répondre
C
<br /> <br /> J'espère t'y revoir un jour prochain. A bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
V
J'adore !<br /> Merci Catheau pour ce voyage dans le monde ancien d'où un féminin mystérieux et pâle, nous adresse des signes que seules, nous semblons comprendre ...
Répondre
J
Si les fenêtres pouvaient raconter tout ce dont elles ont été témoins ...<br /> Un bien joli poème, merci
Répondre
C
<br /> <br /> N'avez-vous pas célébré ce "trou noir ou lumineux" ? Merci de votre passage, Jeanne.<br /> <br /> <br /> <br />
S
Je suis sûre qu'elles vous ont fait signes au loin afin de vous inspirer ce doux poème en leur mémoire. Belle sensibilité poétique. A bientôt. Suzâme
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Suzâme, d'avoir pris le temps de me lire. J'aime à rêver au temps passé.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Très belle photo qui t'as bien inspirée. J'aime beaucoup les deux derniers vers, leurs allitérations .<br /> Amitiés.
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Mimi : des fantômes m'ont inspirée. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Très joli.
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Malika. A bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Rêverie et nostalgie, de quoi fuir toute réalité!
Répondre
C
<br /> <br /> Une tentation qui est souvent mienne ! Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
L
Fenêtres , avez vous donc une âme? Bises Dan
Répondre
C
<br /> <br /> Je le crois, Dan. A bientôt chez vous.<br /> <br /> <br /> <br />
N
On attend, espèrant voir apparaître la dame du logis, en hennin...
Répondre
C
<br /> <br /> "[...] une dame à sa haute fenêtre,/ Blonde aux yeux noirs en ses habits anciens,/ Que dans une autre existence peut-être/ J'ai déjà vue et dont je me souviens." Nerval n'est sans doute pas loin<br /> !<br /> <br /> <br /> <br />
L
Une fenêtre mystérieusement et délicieusement hantée, un jeu de noir et blanc, c'est très beau, Catheau.
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Lenaïg. Je suis amoureuse de ma maison !<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche