Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 08:50

 PapillonsPilipsDeMarlier1640

  Papillons, de Marlier, 1640

 

 

Fou frémissement

Poussière Orient

Elytres de ciel

Changeantes ocelles

 

Mouvement troublant

Frisson au Levant

Tremblante étincelle

Nymphose éternelle

 

Caresse du vent

Papillon errant

Reflets de prunelle

Vive envolée d’ailes

 

Doux rêve flottant

Mystérieux moment

Mon âme qui ose

Sa métamorphose

 

 janmot vol ameL'Envol de l'âme, Louis Janmot, entre 1836 et 1854

 

 

Pour Papier Libre de Juliette,

Sur la photo d’un papillon

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> J'aaime ton poème plein de légèreté et de douceur !<br /> Monelle<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> J'ai essayé de rendre cette immatérialité du papillon. Merci, Monelle.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Où le frémissement des ailes du papillon s'accorde au frémissement de votre sensibilité, pour notre bonheur.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Un secret accord entre ailes (elles). Merci, Noune.<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Ce mot de métamorphose a pour lui tous les mérites. Celui de sa jolie musique quand on le prononce mais également celui de définir un concept merveilleux. Bises Dan<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Un mot magnifique et magique, ainsi que vous le dites si bien, Dan.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Un voile de poudre d'aile, et voilà un poème qui s'envole,<br /> Amicalement,<br /> Valdy<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> J'avais aussi pensé au tableau de Klimt, Danaé, pour illustrer ce poème. Votre commentaire m'y fait songer de nouveau.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Bonjour Catheau,<br /> <br /> Comme j'aime me poser comme un papillon sur vos vers. Celui-ci est envoûtant. Cordialement. Suzâme<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Suzâme, d'être venue butiner sur ma page.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche