Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 21:30

11-12-aout-2011-035.JPG

 Cerf-volant entre Kerouriec et Kerminihy en Erdeven

(Photo ex-libris.over-blog.com, 11 et 12 août 2011)

 

 

Far-niente

Tel un cerf-volant

 

Se laisser aller

Au gré des courants

 

Se laisser bercer

Au souffle des vents

 

Frémir et danser

Sous les éléments

 

Et virevolter

Fétu nonchalant

 

Dans l'air azuré

Vif et indolent

 

Avant de tomber

Implacablement

 

 

 

Pour la communauté de Hauteclaire, Entre Ombre et Lumière,

Thème : farniente

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Pour l'instant, non. Il fait vraiment trop chaud. Pourtant il faudrait que je m'y remette. Je dois envoyer avant la fin d'août les photos de deux pastels... à réaliser pour une expo d'un Salon qui<br /> est prévu en novembre. Ils veulent faire un beau catalogue, sans hâte. Je pense faire deux petits formats ce qui me permettrait d'être dans les temps.<br /> <br /> Je vais d'ailleurs de ce dessiner quelques études avant que le soleil ne tape trop fort<br /> <br /> Bonne journée à vous Catheau<br /> Martine
Répondre
M
Le joli mot! :)<br /> On a envie de vous suivre en ce moment avec cette chaleur accablante<br /> Bonne journée à vous Catheau<br /> Martine
Répondre
C
<br /> <br /> On aspire en effet à quelques bouffées d'air ou au souffle d'un éventail ! vous est-il possible de peindre ?<br /> <br /> <br /> <br />
C
Far-niente, un mot qu'aimait Tristan Corbière le vif, le léger, l'indolent qui tombait "implacablement".
Répondre
C
<br /> <br /> J'aime beaucoup Corbière et son ironie tragique. Merci, Carole, de l'évoquer ici.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Un joli parcours, de jolis loopings comme cet été, léger, léger!
Répondre
C
<br /> <br /> Un été "en pente douce", que l'on suit en flânant.<br /> <br /> <br /> <br />
N
J'ai vu, par ici, de ces cerfs-volants en forme d'oiseau de proie attachés à un piquet, au milieu de champs de céréales. Une version animée et légère de l'épouvantail.
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Noune, pour l'évocation de cet avatar campagnard du cerf-volant des plages.<br /> <br /> <br /> <br />
F
se laisser aller mais il faut savoir se relever
Répondre
C
<br /> <br /> Un mouvement que me semble bien illustrer le cerf-volant. Amitiés à vous.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche