Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 14:34



Au fond d'une allée en me promenant
Je vis une maison au tuffeau blondi

Des lauriers-roses dans des pots verdis

Au creux d'un bassin des carpes nageant

Au fond d'une allée toujours en marchant
 
Je vis des chevaux au pré galopant

Et au loin la Loire qui s'abandonnait

Tandis que Roxane soudain aboyait

 



Au fond d'une allée en me rapprochant]                                                                                                                                         

Je vis Dominique aux yeux souriants ]                                                                                                                                              

Elle me dit d'entrer dedans sa demeure

Et je la suivis loin de la rumeur

La clarté tombait des hautes fenêtres ]                                                                                                                                

Les meubles anciens brillaient doucement

Vers les tableaux peints je tournais la tête                                                                                                                                     

J'étais dans un monde en dehors du temps                                                                                                                                 

 

Auprès des santons elle m'a conté ]                                                                                                                                     

Le pont d'Avignon aux refrains d'enfance ]                                                                                                                              

Le palais des papes et l'adolescence ]                                                                                                                                     

Le chant des cigales au chaud de l'été

 

Près du feu ardent d'une voix émue

De ses petites sœurs elle s'est souvenue

Les rires et les jeux quand on se dit tout

Que l'on est heureux dans le Paradou

 

Sous la tapisserie elle m'a dit aimer

L'onde des tissus qui fuient dans les doigts

Cretonnes et jacquards tissés teints et soies

Dessins et couleurs secrets de beauté

 

Avec un sourire elle a contemplé

Le soleil d'hiver pâle et mordoré

Les objets chinés les objets aimés

Que Jacques a choisis de son goût parfait

 

Et elle a rêvé aux heures musicales

Quand le chant s'élève dans une abbatiale

Où le cœur éclate tel un insensé

Dans la joie d'aimer et puis d'être aimée

                              

Sur le boutis jaune des fleurs j'ai posé

Roses et lavandins pervenches orangers

Sur de beaux Moustiers les treize desserts

Oui c'est aujourd'hui son anniversaire

 

 

 Le 19 décembre 2007.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche