Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 14:58

  Juillet 2011 171

 

 La croix à bubons du calvaire de Guilmiliau (1533-1580)

  (Photo ex-libris.over-blog.com)

 

 

Suis Catherine la Perdue

Aux plins folle et assidue

Belle à damner mes cavaliers

Quand je dansais des jours entiers

 

Suis Catherine la Perdue

J'étais pourtant une ingénue

N'aimant rien tant que les gavottes

Et quand les pieds tapent et pivotent

 

Suis Catherine la Perdue

De la malice dépourvue

Férue de rythmes entraînants

Quand la bombarde va sonnant

 

Suis Catherine la Perdue

Une perverse prétendue

Amante des jabadaos

Quand les danseurs sautent très haut

 

Suis Catherine la Perdue

De gris granite revêtue

A Guilmiliau je fus sculptée

Par tous les saints abandonnée

 

Suis Catherine la Perdue

Satan m'a prise et m'a perdue

Aux enfers il m'a emmenée

L'éternité j'y danserai

 

Au calvaire de Guilmiliau, jeudi 14 juillet 2011

 

 

  katel-jpg

 La légende de Katell Golett, entraînée aux Enfers par des démons,

représentée sur le calvaire de Guilmiliau

 

 

Pour la communauté de Hauteclaire,

Week-end du Petit Patrimoine

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 17:55

 Jeudi 25 août 2011 016

 La descente de croix et la Résurrection,

Peintures murales du XVI° siècle,

découvertes en 1980, à Notre-Dame de Recouvrance,

 Ploemel (Morbihan)

(Photos ex-libris.over-blog.com, Jeudi 25 août 2011)

 

A Notre-Dame de Recouvrance

Sous le badigeon du silence

Soudain ont ressurgi

Douloureux incendie

La passion les souffrances

De Notre-Seigneur Jésus-Christ


 Jeudi 25 août 2011 013

La mise au tombeau

Jeudi 25 août 2011 004

Le lavement des pieds

Jeudi 25 août 2011 010

L'arrestation du Christ au jardin des Oliviers

(Photos ex-libris.over-blog.com, Jeudi 25 août 2011)

 

 

 

Pour la comunauté de Hauteclaire :

Week-end du Petit Patrimoine

 

 


Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 07:00

  bloggif 4e6507fe6a725

  Crépuscule sur la ria d'Etel, vu du cours des Quais ( Jeudi 1er septembre 2011)

   

De l’aube au crépuscule

Sur la ria d’Etel

La mer déambule

Rêvant aux archipels

Aux vertes péninsules

Frissonnant au pétrel

Dont le cri vif stridule

Roulant ses vagues-ciels

Ses algues-tentacules

Ses proues rongées de sel

Que le temps coagule

 

bloggif 4e65088d2b0ee

  Le passage du Magouer au crépuscule (Jeudi 1er septembre 2011)

 

La nuit vient irréelle

Sur les eaux qui ondulent

En roses étincelles

Le jour clair capitule

Dans la ria d’Etel

Brûle le crépuscule

 

bloggif 4e65077fef0a7

Bateau à quai, Etel (Jeudi 1er septembre 2011)

 

Pour la Communauté de Hauteclaire, Entre Ombre et Lumière,

Thème proposé par Florence : aube et crépuscule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 14:40

 

    bloggif 4e5e3d0913830

 

 Meule de foin dans les champs entre Kerouriec et Kergavat (Lundi 29 août 2011)

 

 

Je m'en vais en danseuse

Sur les cahots de terre

Le vent vif du nord-est

Fait frissonner ma peau

 

Le toits bleus du hameau

Dorment dessus les haies

Les saules frémissants

Font glisser 

Leurs ronds écus d'argent

 

Une pie volubile

A mis sa queue-de-pie

Elle se dandine

Sur le chemin

Petit dandy des champs

 

Dans le puits plein du ciel

Un milan plane et crie

Dans les ronciers farouches

Les mûres damassées

Mûrissent

 

Sur les champs arasés

Les bobines de foin

Sont roulées bien serré

Luisantes et solitaires

 

Je sursaute à demi

Au grand éclair gris

D'un envol de pigeons

Gourmands des grains tombés

 

Après la fenaison

 

Entre Kerouriec et Kergavat, en Erdeven,

Lundi 29 août 2011

 

 

    bloggif 4e5e3dc9671d6

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 15:51

    bloggif 4e5cfaa8c51f6

   Le soir tombe sur la barre d'Etel, Samedi 30 juillet 2011

 

 

 

 

Il est dix heures du soir et la mer se fait tendre

Dans la passe sereine où la nuit va s'étendre

Les bleus de la journée se taisent et s'adoucissent

Les contrastes s'éteignent et puis s'évanouissent

 

Dans ce tableau pastel d'une pâle langueur

La nostalgie s'en vient et vous étreint le cœur

Souvenir des bleus royaux et triomphants

Quand vos yeux se brûlaient au ciel à l'océan

 

Et l'on attend l'instant qui ne reviendra pas

Où s'en ira le bleu couleur de la ria

Où le parme et le gris pâliront dans le soir

Et où les eaux secrètes sombreront dans le noir

 

Sur les quais d'Etel, Samedi 30 juillet 2011, 10 h du soir  

 

 

 

 

Pour la communauté de Hauteclaire, Entre Ombre et Lumière,

Thème : Bleu

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 14:01

 

   

 

Sur la falaise ou l'attente du retour des pêcheurs, Georges-Philibert-Charles Maronier (1865-1933)

 

 

 

Au bout de la jetée qui marche dans la mer

Sirène échevelée dressée comme un amer

La femme du pêcheur dans son vieux sarrau noir

A le cœur en haillons des rêves illusoires

 

Sa frêle silhouette tendue vers l'horizon

Elle attend que le vent froid du septentrion

Ramène entre ses bras le mari et le père

Parti en de lents mois pour la pêche hauturière

 

Elle ne sait quand viendra cet instant du retour

Où la coque chargée par les filets trop lourds

Echappée au typhon au naufrage aux tempêtes

Entrera dans le port au piqué des mouettes

 

Elle chiffonnera son mouchoir de baptiste

Un instant seulement oubliera d'être triste

De sa maison sans homme sa peine et ses alarmes

L'écume et le crachin feront comme des larmes

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 13:23

  bloggif 4e2427331bd60

Pleine lune sur Carantec (Mercredi 13 juillet 2011)

 

 

En ce soir de juillet

La lune en sa pâleur

Baignait de sa lueur

Les toits bleu ardoisé

 

La nuit ne venait pas

L’air était transparent

Le vent était absent

La mer comme un drap

 

  bloggif 4e24286f4e11d

  Le ciel rosit sur les rochers de Rhu-Land (Mercredi 13 juillet 2011)

 

 

On venait des rochers

Qui sombraient dans le noir

Les barques en reposoir

Sur les eaux oubliées

 

Je me suis retournée

Le soleil au fer blanc

S’enfonçait dans le sang

D’un ciel supplicié

 

Mercredi 13 juillet 2011,

Carantec, vers 10h du soir

 

bloggif 4e24292a15d73

  Coucher de soleil devant le port de Carantec (Mercredi 13 juillet 2011)

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 09:37

  Calot 3 clochers

Saint-Pol de Léon, vue de l'île Callot   à Carantec

(Phot ex-libris.over-blog.com, jeudi 14 juillet 2011)

 

 

 

On va à l’île Callot

Par la Passe aux Moutons

Il flotte dans les flaques

Où se tordent les algues

Des araignées de mer

De fins poissons d’argent

Des mouvements de mouettes

 

Dans l’odeur des fenouils

Filiformes et fragiles

Une barque bleutée

Attend son goémon

Le château du Taureau

Dresse sa  masse grise

 

On voit les hampes grêles

Des jardins de la mer

Le trio des clochers de Saint-Pol de Léon

Tremblotant dans la brume

Et le cube tout blanc

D’un haut ferry au port

 

callot

Vers l'ïle Callot

(Photo ex-libris.over-blog.com, jeudi 14 juillet 2011)

 

L’école où l’on allait

A fermé ses volets

Un tracteur haut perché

Dort près des rochers ronds

Des vivaces ajoncs

Et des champs de légumes

 

Par le chemin qui monte

Parmi les hortensias

On devine ar-Galloud

Flanquée de ses trois cloches

Qui chantent fa-la-do

A l’heure de midi

 

Et dans le sanctuaire

Salué des corsaires

Quand ils prenaient le large

Derrière le jubé

Sous les barques votives

Sous les yeux de saint Yves

Dans sa robe écarlate

Marie Toute-Puissante

Brandira doucement

Son long sceptre fleuri

 

Jeudi 14 juillet 2011

  callot MarieNotre-Dame de Toute- Puissance, dans la chapelle de l'île Callot
 (Photo ex-libris.over-blog.com, jeudi 14 juillet 2011)
 
 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 10:54

Coccinelles 2

                       La plage de la Roche sèche à Erdeven

                           (Photo ex-libris.over-blog.com)

 

 

La plage est sommeilleuse

La mer est paresseuse

Le ciel a revêtu

Son habit de revue

Et d'indolents nuages

Comme chats blancs s'étirent

Des cheveux d'algues brunes

Alanguis sur la grève

Enserrent les marcheurs

D'un lacis reptilien

La brise désinvolte

Caresse les oyats

Je fais couler le sable

Aux couleurs de la terre

Entre mes doigts humides

 

Comme tombe une portière

Le soleil soudain

A perdu sa lumière

 

Les yeux levés au ciel

Je regarde plonger

Un envol de mouettes

Qui vont à la pêchette

De rouges jouvencelles

De folles coccinelles

Aux mouches libertines 

 

Lundi 11 juillet 2011

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 08:24

  ND de la joie 1

           Notre-Dame de la Joie (Photo ex-libris.over-blog.com) 

 

Au lieu dit de Penmar’h

La tête de cheval

Autrefois Tréoultré

Toute habillée de mer

Et de ciel

J’ai vu Notre-Dame

De la Joie

Esseulée mais sereine

En pays bigouden

 

Soudain

Sous le soleil de mai

J’ai entendu des voix

De grandes fortes femmes

Allaient s’en ramassant

Le glissant goémon

Avec leur mains brunies

Et crevassées

 

  nd de la joie brûlage du goémon jules simon

       Le brûlage du goémon à Notre-Dame de la Joie, Jules Simon

                         (Musée des Beaux-Arts de Quimper)

 

J’ai su la procession

Et la danse des coiffes

Sur la soie des bannières

Colorées

Et l’éclat des épingles

Sur le sombre des robes

Brodées et emperlées

Aux chaleurs du quinze août

 

  nd de de la joie Alfred marzin n

               Pardon à Notre-Dame de la Joie, Alfred Marzin

 

Deçà la haute digue

Tout autour du calvaire

De pierre

Tournaient les naufragés

En ronde

D’avoir été ôtés

Du péril de la mer

Ils remerciaient Marie

 

  ND de la joie calvaire

                       Le calvaire de Notre-Dame de la Joie

                          (Photo ex-libris.over-blog.com)

 

Et lui criaient fervents

De leur cœur de pécheurs

Aux relents écailleux

Emmêlé de filets

Leur mâle gratitude

Et leur reconnaissance

Leur rude exaltation

De Joie

 

 

Mercredi 11 mai 2011,

A Notre-Dame de la Joie

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche