Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 08:25

araignee-jungle.JPG

Le papillon dans la toile

(Photo ex-libris.over-blog.com, Effet Boost, Septembre 2013)

 

 

 

Jungle des lavandes

Araigne à l'affût

Un filet de soie

Papillon se meurt

 

 araignée debout

Argiope au jardin

(Photo ex-libris.over-blog.com, septembre 2013)

 

  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Ses ailes ne pourront pas le libérer. Triomphe de l'immobile araignée.
Pourtant, j'ai vu il y a quelque temps une araignée tombée de sa toile qui s'était elle-même enchaînée et était devenue prisonnière de sa proie.
Répondre
C


"Je suis la plaie et le couteau..."


Baudelaire nous l'a magnifiquement dit ! Merci, Carole, pour cette anecdote jardinière.



A
Grande ou petite
la jungle n'a pas de limite
je pleure les ailes piégées
d'un papillon de jour !
Répondre
C


Merci, ABC, pour cet écho élégiaque.



A
Le petit monde de la nature et ses dures lois ! j'aime beaucoup cette vue avec acuité.
Répondre
C


J'ai pris une magnifique photo de l'araignée seule mais un pb technique m'a empêchée de l'insérer dans le texte. A bientôt pour l'atelier d'écriture.



F
pauvre papillon prisonnier
Répondre
C


Et à côté de lui, indiférents, volètent ses frères près du buddleya...



M
Haïku, pris sur le vif, instant tragique! Mais jardin si florissant!
Répondre
C


"La mort en ce jardin"... mais il est encore très beau en ce début d'octobre. Belle semaine à vous.



N
Magnifique argiope, et sa toile si particulière. Les lavandes attirent les papillons: l'an dernier l'une d'elle aussi y avait tissé son piège, chez moi.
Répondre
C


Le bourreau aussi beau que la victime ! Un monde impitoyable. Amitiés à vous.



M
Cruautés de tous ces mondes !
Du plus petit au plus grand.. méfiance...!
Répondre
C


Partout, en effet, la beauté fracassée ! Merci de votre passage sur ma toile (inoffensive !)



Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche