Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 18:56

  Henry Fuseli (ou Füssli) Achille tente de saisir l'ombre d

Achille tente en rêve de saisir l'âme de Patrocle, Henry Fuseli (ou Füssli)

 

 

Quand un ami vous quitte

Il vous vient un grand froid

Comme une porte ouverte

A la nuit aux abois

 

Quand un ami vous quitte

Il se fait en vous-même

Une entaille creusée

Aux brisures des larmes

 

Quand un ami vous quitte

Il court un grand frisson

Sur votre âme malade

A la tempe étonnée

 

Quand un ami vous quitte

Il se crée la fêlure

 Ebranlement de l’être

Au temps désaccordé

 

Quand un ami vous quitte

Il se tord le chagrin

Telle une passiflore

Au treillis de l’absence

 

Quand un ami vous quitte

Il résonne un grand vide

Comme un seau qui se cogne

Au puits abandonné

 

Quand un ami vous quitte

Il se dit le silence

Des symphonies jouées

Aux mots inachevés

 

Quand un ami vous quitte

Il naît soudain la fleur

Du souvenir têtu

Aux années jumelées

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

Comme vous dites bien la douleur de la perte, et la pérennité du souvenir, qui va éclore.


Répondre
C


Garcia Lorca disait que rien n'est plus vivant que le souvenir.



C

Merci de votre visite. Cherchant une illustration pour ce poème, j'ai découvert cet étonnant et émouvant tableau de Fuseli.


Répondre
M

Merci de ta visite sur mon blog; plutôt que de répondre au com, je préfère venir te rendre une petite visite!
Ce poème est rès beau, et empreint de sensibilité!

J'ai vu que nous avions une 'copinaute' commune, Joelle Chen!
Bonne journée


Répondre
C


J'ai participé à un jeu de La Petite Fabrique d'Ecriture sur une belle photo de Joëlle Chen.



Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche