Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 18:17

 

pupitre.JPG

Oiseaux sur l'antenne en face de la fenêtre de ma chambre 

(Photo ex-libris.over-blog.com, le 06 novembre 2012)

 

Sur le pupitre du ciel

Le vent musicien

Compose une partition ailée

 

Mercredi 06 novembre 2013

 

Pupitre-2.JPG

(Photo ex-libris.over-blog.com, le 06 novembre 2013)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Très beau!
Répondre
C
Merci de votre passage sur mon pupitre poétique.
M
J'ai, je pense, les mêmes sur l'antenne du toit de ma voisine. Ce sont des étourneaux . De magnifiques partitions<br /> :)
Répondre
C
<br /> <br /> Ils sont charmants et légers ; la calligraphie de leur vol en bandes est superbe.<br /> <br /> <br /> <br />
A
une jolie partition de la nature où les légers coups de vent nuancent le chant des oiseaux.
Répondre
C
<br /> <br /> Etre à l'écoute de cette partition, du grand concert de la nature, sans jamais de fausses notes.<br /> <br /> <br /> <br />
C
Un pupitre animé très original , merci Cathy . Un thème bien<br /> trouvé , à bientôt Cathy ..
Répondre
C
<br /> <br /> Trouvé pendant ma grippe en regardant par la fenêtre...<br /> <br /> <br /> <br />
N
Olivier Messiaen aurait sûrement aimé ce poème!
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Noune ; n'a-t-il pas écrit Petites esquisses d'oiseaux ?<br /> <br /> <br /> <br />
C
Une belle antenne aussi... pour le vent chef-d'orchestre ?
Répondre
C
<br /> <br /> Des lignes pures en effet.<br /> <br /> <br /> <br />
F
espérons qu'ils nous jouent qq chose de beau
Répondre
C
<br /> <br /> De charmants étourneaux...<br /> <br /> <br /> <br />
M
Quelles belles images, photos et haiku, bien sûr! Un régal ce spectacle!
Répondre
C
<br /> <br /> J'étais couchée avec la grippe... mais il y a toujours à voir au-delà des fenêtres ! J'ai beaucoup de retard avec vous. Je vais rattraper tout cela.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche