Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 00:18

  100 3387

 

 

 

Je t’écris du bout du monde

Toi mon enfant aux boucles blondes

Nos solitudes sidérales

Loin par-delà les mers australes

 

Je t’écris du bout du monde

Comme à tous ceux qui vagabondent

Ne pas oublier ton visage

Evanoui dans les voyages

 

Je t’écris du bout du monde

Tu vis où le coeur surabonde

Dans le rire et dans la jeunesse

A l'ardent soleil des promesses

 

Je t’écris du bout du monde

Quand nous séparent tant de secondes

Sur les grèves de sable blanc

Et dans la flamme de l’instant

 

Je t’écris du bout du monde

Tout petit point sur mappemonde

Tu glisses sur les vagues bleues

Sans savoir que je pleure un peu

 

Je t’écris du bout du monde

Et ma certitude est profonde

J’ai lâché ta petite main

Mais t’ai ouvert mille chemins

 

 

Pour La Petite Fabrique d’Ecriture : écrire à un être cher (ami ou parent) pour l’inciter à nous rejoindre ou pour l’en dissuader. Le texte devra commencer par la phrase d’Henri Michaux : « Je vous écris du bout du monde… »

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Cet enfant aux boucles blondes m'a permis de découvrir le pays du "dream time" où j'ai eu la chance de me rendre. Et les antipodes ne m'apparaissent plus comme "le bout du monde". Merci de votre<br /> visite.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Bonjour Catheau<br /> J'aime cette poésie, tu reverras l'enfant aux boucles blondes<br /> Amicalement<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Que le bout du monde se rapproche bien vite pour ce petit enfant aux belles boucles blondes.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche