Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 16:17

  De Vilmorin Louise dans le salon bleu

 Louise de Vilmorin dans le célèbre salon bleu de Verrières-le-Buisson

   

 

Une lettre d'amour ? Oui, doux Seigneur

Mais à qui donc l'écrirai-je ?

Tous mes bouquets de bonheur

Sont poussières sous les neiges.

 

Neige, neige qui n'est pas de beau temps,

Beau temps qui n'est pas d'ivresse,

Neige de mes passe-temps

Et chevelure en détresse.

 

Ma main ne brode plus de mots d'amour

Doux Seigneur. L'âge m'emporte.

A tel revers nul secours,

Lettre d'amour : lettre morte.

 

Le sable du sablier, Louise de Vilmorin  

in Poèmes, Poésie/ Gallimard 

 

Dans Le sable du sablier, un volume marqué par les thèmes du temps et de la finitude, Louise de Vilmorin revient avec mélancolie sur ce que fut sa vie. Elle y évoque les hommes, leur mensonge, la passion de l'amour qui fit son malheur : « L'amour en sa rigueur me tue... »

Dans plusieurs poèmes, « celle qui voudrait dormir » appelle à l'aide le doux Seigneur, souhaitant ardemment qu'il l'emmène se reposer « loin de tout ce qui [la] délaisse/ Et loin de ce qu' [elle a] osé ».

Dans le poème ci-dessus, composé de trois quatrains, elle associe un décasyllabe à trois heptamètres. Curieux poème, dans lequel cette grande dame frivole et profonde, dont la devise était "Au secours", prend Dieu à témoin de la fin inexorable de ses amours terrestres : désormais, elle n'écrira plus de lettres d'amour.

 

 

 

 

Pour les Jeudis en Poésie des Croqueurs de Mots :

Thème : lire et écrire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Merci Catherine pour ton article . Içi le mauvais temps arrive sur la côte donc de trés beaux ciels ! ..Bonne fin de journée à vous ...<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> L'on pourrait faire un rapprochement entre la photo de la Dame et le tableau que vous avez placé en exergue pour accompagner la chanson du Mal-Aimé ...<br /> Belle journée à vous,<br /> Valdy<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Une très jolie association d'images qui ne m'étonne pas de vous, Valdy.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Un découverte pour moi cette poésie de l'inexorable avec un titre sans retour. Merci Catheau, pour cette analyse de texte éclairante,<br /> Valdy<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Beau commentaire, Valdy, pour une poétesse à la sensibilité extrême.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Merci infiniment pour l'offrande de cette lecture digne d'un recueillement. A bientôt. Suzâme<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Louise de Vilmorin était "offerte aux glaives et au glas". Elle le disait superbement. Amitiés à vous.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Des beaux mots pour dire sa mélancolie. Une auteure à encore découvrir. Amitiés<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Une mélancolie profonde qu'elle masquait avec la pudeur de l'élégance. A bientôt, Alice.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bien que connaissant le personnage, je n'ai jamais lue cette poétesse. Merci pour le texte explicatif !<br /> Bonne journée - Monelle<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> On l'appelait Maliciôse et elle avait un charme fou ! Je vous encourage à la lire. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bonjour Catheau,<br /> <br /> Vous m'avez donné envie de relire cette grande poétesse.<br /> J'ai un petit recueil de ses poésies nrf. A la fin, j'ai retrouvé ce poème entre "l'heure d'amour" et "pas ma fête".<br /> S'agit-il du même livre?<br /> <br /> Merci pour la leçon de poésie. J'avoue que je n'y connais pas grand chose.<br /> <br /> Belle journée à vous ;)<br /> Martine<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Il s'agit bien du recueil dont vous parlez. Merci, Martine, de me signaler mon erreur. "Lettre morte" est le huitième poème de "Le sable du sablier". Au temps pour moi ! Je vais<br /> corriger de suite. <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Bonne soirée Cathy , beau poéme et merci pour tes comms ! . À bientôt ,<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Très bien, ton ancien blog ! Kisses.<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Merci de nous prendre par la mai, pour apprécier mieux encore cette belle poètesse. Bises Dan<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Une belle poétesse qu'aimèrent de belles plumes, Saint-Exupéry, Gaston Gallimard et André Malraux, sans oublier ses deux maris. Elle n'avait rien à leur envier !<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Un beau poème qui parle à qui vieillit. Bonne soirée Catheau.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Et qui parle avec délicatesse, "sans rien qui pèse ou qui pose" : c'est ce que j'aime chez Louise de Vilmorin. A bientôt, Noune.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche