Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 07:58

  arbre couché par le vent hugo

            Arbre couché par le vent, vers 1847, Victor Hugo

 

 

 

Le vent de septembre est en embuscade

Dans le cèdre bleu aux branches penchées

Le vent de septembre fuit en escapade

Dans les bois taillés les feuilles coupées

 

Le vent de septembre joue sa sérénade

Aux rosiers têtus encore couronnés

Le vent de septembre chante sa ballade

Aux lavandes grises toujours parfumées

 

Le vent de septembre sans fin cavalcade

Dans les altéas au vert anémié

Le vent de septembre est en débandade

Dans les grands roseaux bruissants et secrets

 

Le vent de septembre crie ses jérémiades

A la sauge jaune au thym étoilé

Le vent de septembre souffle par foucades

Sur le gazon mort séché par l’été

 

Le vent de septembre mord les palissades

Des deux clématites aux pans décloués

Le vent de septembre porte l’estocade

A mon cœur chagrin trahi par l’été

 

 

23 septembre 2010, jour de l’automne

 

 

 

Pour le Jeudi en Poésie des Croqueurs de Mots,

Thème proposé par Jeanne Fa-Do-Si : le vent

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Un vent de Septembre joliment décrit !<br /> <br /> Bon début de semaine - Monelle<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Une semaine où je fus absente de la toile. Merci, Monelle, d'être passée ici.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Bonjour Catheau,<br /> Ce sacré vent, celui de n'importe quelle saison a toutes les excuses pour se faufiler partout, il oublie souvent d'être doux lorsqu'il passe dire bonjour à toutes nos belles fleurs du jardin...Il<br /> est très coquin!!<br /> Bises et bravo pour ce très beau texte.<br /> Bon week-end.<br /> Thès.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Coquin et fripon, comme le chantait Brassens. Merci, Thès, de votre visite.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Le vent de septembre ne manquera pas d'arriver.... en attendant bon week end . Amicalement Dan<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Dan, je me suis absentée quelques jours au gré du vent, d'où cette réponse tardive.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> très joli vent de presque automne,j'aime le sentiment qu'il laisse après l'estocade finale! merci Catheau, j'ai vécu le jardin d'hier par ces mots et je sais la joie que je trouverai au jardin<br /> demain ! :0)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Une joie sans cesse renouvelée dans votre jardin, dont vous nous faites partager la beauté. Merci, Tricotine.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Quand le vent flirte avec les fleurs !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Il flirte puis s'en va comme il était venu... Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> C'est superbe ! autant ton texte que l'illustration de V. Hugo ... Rien à dire. Bises<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Elo. J'ai mis du temps avant de trouver l'illustration ad hoc. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Les humeurs du vent sont fantasques dans ce mois-là, je préfère le vent de mai :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Tu as raison, ses poussées sont imprévisibles et violentes. La brise de mai est certes plus douce. Merci pour notre journée philosophique d'hier.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Je dis bravo , je suis admiratif, un poème superbe. Merci pour le cadeau partagé.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Brunô. Le souffle du vent dans le jardin a soufflé l'inspiration en moi. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Un vent de septembre sans pitié pour les coeurs tristes ... Un bien beau poème où la fausse douceur du bercement est plein d'amertume. Les odeurs et les images mêlent aussi beauté et délabrements<br /> ...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Jeanne, de votre beau commentaire. Le souffle du vent emporte avec violence la beauté de l'été.  Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> coucou<br /> je viens de prendre connaissance de ton thème mais où as tu donc étais cherché cela ?????? lol à bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Ce sont des souvenirs de petite fille, quand je me passionnais pour la mythologie, et faisais des tableaux des dieux et des déesses.Quant à Andromaque, c'est un texte que j'ai souvent<br /> expliqué à mes élèves. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche