Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 11:20

  Printemps rocaille-copie-1

Les fleurs de rocaille dans le jardin

 

J’ai vu

Le jaune fou du forsythia

Effarant le soleil

Tout par-dessus le mur

Les fines herbes fébriles

Qui se haussent du col

Dans les deux pots jumeaux

Celles qu’on dit mauvaises

Têtues de vouloir-vivre

Et trouant le gravier

Le prunus rosé

Comme un Japon ancien

Dans le fond du jardin

 

printemsp prunus p

  Le prunus en fleur dans le fond du jardin

 

Le bois dur des rosiers

Frémissant de leurs feuilles

Résillées et pointues

Dans le cœur des palmiers

La dague dégainée

Droite et qui s’éploiera

L’efflorescence bleue

Arrondissant les angles

De la rude rocaille

Les arbres à papillons

Mûrissants leurs senteurs

Pour leurs hôtes futurs

 

Printemps poisson P

Les poissons rouges dans le bassin

 

Les poissons remontés

Des tréfonds du bassin

Que je ne peux compter

La jacinthe très bleue

Au parfum capiteux

Dans la terra cotta

  

Printemps jacinthe p

  La jacinthe bleue

 

Sous l’écorce grattée

Des très vieux althéas

Du vert à volonté

Les pigeons gris et blancs

Aux ronds roucoulements

Que je n’entendais plus

Désormais revenus

La mouche qui trottine

Au hasard musardine

Sur le tuffeau chauffé

De silencieux félins

Les chats de mes voisins

Marquant leur territoire

De leurs excréments noirs

 

Printemsp chat p

  Un chat dans les herbes

 

Le coq orange

Et arrogant

Ressuscité dans le regain

 

 Printemps le coq p

Le coq indifférent

 

Refusant son regard

Au tapis blanc des plumes

Eparpillées éparses

De la poule ventrue

De la poule perdue

Violentée

Par le renard roué

Et qui ne verra pas

L’éclatement ardent

De son mortel

Printemps

   

Printemps plumes P

  Le renard est passé

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Nos jardins se ressemblent mais j'y vois plutôt un renouveau , aidée par un<br /> optimisme voulu, du genre : je ne suis pas supersticieuse, j'ai peur que ça me portes malheur !!!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> La vie et la mort intimement mêlées, même au coeur du printemps. Dire, n'est-ce pas conjurer ?<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> La nature est belle mais parfois cruelle !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Dure loi de la jungle : mangé ou être mangé. Merci, Lizagrèce de votre visite.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Que de belles poésies ! J'aurais tant aimé écrire ainsi .J'ai corrigé sur mon blog, merci de me l'avoir signalé, fautes de frappe car trop rapide.Bon weed-end<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Marylilou, de vos mots. Apollinaire est un de mes poètes préférés. J'ai mis ses vers en exergue à mon blog. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> et bien il s'en passe des choses chez toi, quelle chance de pouvoir observer en cachette ces mytérieux hotes...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> La fenêtre de ma chambre haute est un observatoire idéal pour des allées et venues animales secrètes. Merci, Catiechris de votre passage.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Il y a l'art d'observer, et puis l'art de le dire, vous possédez les deux superbement.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Nounedeb, de ce commentaire chaleureux. Mais n'est-ce pas "en croyant aux roses qu'on les fait éclore", ainsi que le disait Anatole France ?<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> superbe participation, merci pour ces jolis mots et belles photos. merci aussi d'être passée me voir. bonne fin de journée<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> "Immobile, assis, sans rien faire, le printemps vient, l'herbe pousse", il nous suffit de regarder ! Merci, Sherry.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Belle promenade printanière!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> "Ce n'est pas le but de la promenade qui est important, mais les petits pas qui y mènent", dit un proverbe chinois. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Merci pour cettedouce promenade printanière et ces petites herbes "têtues de vouloir vivre"...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> De petites herbes trop mal aimées ! A vous revoir, Anne.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Moi, ce n'était pas un renard, mais un chat: http://voyage-nature.over-blog.com/article-18682195.html<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Jolie photo<br /> Le coq est magnifique :)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> "Un mot aimable est comme un jour de printemps", dit un proverbe russe. A bientôt, Juliette.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche