Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 00:00

 giotto-nativite-scenes-de-la-vied-u-christ-fresque-de-la-c.jpg

La Nativité, Giotto, Fresque de la chapelle Scravogni, Padoue

 

[...] Et aucune femme n'a eu de la sorte son Dieu pour elle seule, un Dieu tout petit qu'on peut prendre dans ses bras et couvrir de baisers, un Dieu tout chaud qui sourit et qui respire, un Dieu qu'on peut toucher et qui rit. Et c'est dans un de ces moments-là que je peindrais Marie si j'étais peintre (Jean-Paul Sartre, Bariona, Jeu de Noël).

 

J'ai découvert ce texte dans un livre intitulé Visages de Marie présentés par Jean Vanier. Ce dernier y propose des tableaux et des textes à la louange de la Vierge. J'ai été surprise de découvrir que ces lignes sont de Jean-Paul Sartre qui faisait profession d'athéisme. C'est à la demande du père jésuite Paul Feller, interné avec lui au stalag 12 en Allemagne, que le philosophe existentialiste l'écrivit pour le Noël 1940. Bariona ou le Jeu de la Douleur et de l'Espoir met en scène des villageois de Bethléem qui souffrent du joug romain. Devant leur misère, leur chef Bariona s'efforce de les dissuader de mettre des enfants au monde. Alors que le Mages s'approchent pour honorer Jésus à la crèche, Bariona tente d'atteindre l'Enfant avant eux dans l'intention de le tuer. Arrivé trop tard, il tombe à genoux comme les autres.

Dans le camp de Trêves, ce soir de Noël si particulier, Paul Feller jouera le rôle de Bariona et Jean-Paul Sartre celui de Balthazar...



Joyeux Noël à tous mes lecteurs !

 

 

 




 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Bonjour Catheau. Bel écrit et surtout illustration de Giotto superbe ; j'adore les œuvres du peintre. Bonnes fêtes à vous
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Tibicine. Je vous souhaite une belle année d'écriture... et de peinture !<br /> <br /> <br /> <br />
C
J'ai toujours soupçonné que nous aurions pu avoir un autre Sartre... Merci de nous révéler cet aspect inconnu d'un homme peut-être trop célèbre pour qu'on cherche à le redécouvrir.
Répondre
C
<br /> <br /> Ce texte est très étonnant. C'est ici sans doute à la solidarité entre prisonniers du stalag que nous le devons. Et à l'amitié de Sartre pour le jésuite.<br /> <br /> <br /> <br />
N
Belle nativité dorée que vous nous offrez, avec Giotto.
Répondre
C
<br /> <br /> J'aime beaucoup le trait du petit pâtre peintre découvert par Cimabue. A bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
F
De tres belles paroles et bon noël et même si cet auteur se dit athée il doit y avoir un brin de foi chez lui
Répondre
C
<br /> <br /> C'est en effet surprenant sous sa plume !<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche