Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 08:29

 homme-zodiacal.jpg

      "L'homme zodiacal ou l'homme anatomique", enluminure des frères de Limbourg,

Très Riches Heures du duc de Berry

 

Ô vous ma belle Ursine dont le corps est d'ivoire

Et dont les cheveux d'or sont reflets de soleil

Vous ma céleste soeur ma jumelle-miroir

Captive vous ferai dans l'orbe des merveilles

 

En vous sera le ciel et l'eau et puis la terre

En vous les univers connus et inconnus

La magique mandorle unira nos chimères

Nos deux corps amoureux nos âmes ambiguës

 

Du Zodiaque absolu le temps viendra toujours

Et j'y ajouterai l'ours noir et le cygne

Gémeaux nous brillerons à l'éther de l'Amour

Dans la constellation seront Jean et Ursine  

 

Pour Mil et Une,

sur l'enluminure des frères de Limbourg, "L'homme zodiacal",

dans Les Très Riches Heures du duc de Berry

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Un poème délicatement assorti à l'oeuvre des frères de Limbourg.
Répondre
C


L'oeuvre est absolument magnifique : je me devais de lui rendre hommage.



F
un joli poème
Répondre
C


Un poème pour des amoureux de la fin du Moyen Age. Amicalement.



C
Un très beau poème sur la gémellité amoureuse envisagée comme un destin céleste. Merci Catheau.
Répondre
C


Chère Carole, j'aime votre art de synthétiser. Merci pour cette jolie formulation.



M
Admirative..
et sans autre mot.
Merci Cathau pour ce moment de beauté
Répondre
C


Quel gentil compliment ! Merci, Jeanne.



T
Bonjour Catheau. Un poème dans la grande tradition de l'écriture. Bonne journée à vous. Tibicine
Répondre
C


De temps en temps, j'aime à écrire l'alexandrin au si beau rythme. A bientôt parmi vos dessins.



M
Un très beau poème où magie, astrologie et chimie de l'amour se mêlent avec bonheur!
Répondre
C


Merci, Mansfield : l'enluminure était très inspirante !



Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche