Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 15:13

indo mauricienne 2

Indo-Mauricienne à Port-Louis (Fin février 2010)

 

 

Le morne au loin là-bas dessine sa rondeur

Et le soleil accable les fins filaos verts

 

Il est midi à Port-Louis

 

Sous la guérite en tôle

La créole en sari

Au visage sévère

A posé son bouquet

Et entre ses deux jambes

Son paquet a glissé

De ses grands yeux pensifs

Perdus vers autrefois

Elle regarde au loin

Très loin vers l’intérieur

 

Les singes à Grand Bassin

Disputant les oranges

Les coupeuses en chapeau

Sabrant la canne à sucre

Son grand-père Tamoul

Qui traversa la mer

Jusqu’en Ile de France

Et elle entend les cris

Des esclaves marrons

Qui sautaient des falaises

Pour échapper aux chiens

 

Il est midi à Port-Louis

 

 

 

 

Pour la communauté de Hauteclaire,

Entre Ombre et Lumière,

Thème proposé par Erato :

Le regard

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> Une bien belle photo avec en prime un bien doux poème<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Jeanne. J'ai saisi l'image sévère de cette Indo-Mauricienne de l'intérieur d'un taxi, avec mon zoom.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Tant de mots posés sur le cliché comme autant de souvenirs qui résurgent éternellement à notre esprit. Bon WE à toi.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Alain. Mes souvenirs de l'île Maurice demeurent vivaces.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Bonne soirée Catherine , je ne connais pas Port-Louis , merci pour ta belle photo avec ce flou ! . À bientôt ,<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Je commence à utiliser les ressources de Picasa. A bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Poème et photo , superbes , je suis émerveillée.Bonne soirée<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci pour le compliment , surtout venant d'un maître ès photographie tel que vous. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Il y a des regards et des attitudes qui en disent long !<br /> Votre poème permet de baigner dans une atmosphère connue, celle de la douleur et dans un monde inconnu.<br /> Trés belle osmose entre la photo et le texte. Merci. Joëlle<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> La douleur des esclaves dans une île aux allures d'Eden. Merci, Joëlle.<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> il y a un port Louis vers Lorient mais son histoire n'est surement pas la m^me, je suis allée à la Jamaique et il n'est point très bon de se promener en terre Marrouns pour la pron onciation car<br /> leur mégfiance était grande vis à vis des blancs<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Ce Port-Louis-ci est mauricien et ses habitants y sont accueillants. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> Un regard, et toute une histoire se dessine au travers de vos mots. Douloureuse, difficile... un regard vers le souvenir.<br /> Merci Catheau pour cet instant.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> C'est une île que j'ai beaucoup aimée et il m'a semblé que cette femme pensive la représentait bien. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Certainement beaucoup de Port Louis dans le monde, celui que je connais le mieux est en face de Lorient où s'est implantée la compagnie des indes par Colbert qui a donné l'essor économique à la<br /> région et créé la ville de L'orient au 17e siècle. Amicalement dan<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> J'aime le Port-Louis breton et ses beaux remparts et le musée de la Compagnie des Indes où l'on rêve à la splendeur passée. Merci, Dan, de votre commentaire.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche