Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 08:35

    maison-vignes

    Loge de vigne (Photo Interloire)

 

 

 

J'ai bien souvent marché dans les vignes d'Anjou

 

Sous la craie autrefois y nageaient des baleines

Et les tout-premiers hommes y frappaient leurs silex

 

La vigne se vrillait les raisins mûrissaient

Le sulfate vert-bleu répandait son haleine

Sur les feuilles d'Eden

 

L'herbe folle dansait parmi les fils de fer

Au bout des rangs rigides les roses pointaient fières

 

J'entendais dans l'air bleu

Les cisailles méchantes étêter les rameaux

Et les pampres fertiles

 

La terre en son giron sommeillait la vendange

Comme une femme grosse

 

Tout en bas du coteau rêvait la Loire douce

A la mer lointaine

 

Moi j'allais rêvasser dans une loge de vigne

 

 

Pour le Jeudi en Poésie des Croqueurs de Mots,

Thème proposé par Lilou Frédotte : les chemins de campagne  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> Une promenade qui montre son chemin, qui l'ouvre à ses parfums de campagne et dessine des paysages que suspendent si bien ta mémoire. A bientôt. Suzâme<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Des paysages de tuffeau et d'ardoise, dessinés dans l'encre du vin, que je connus longtemps. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bonsoir Catheau,<br /> <br /> Dans "les vignes du seigneur"<br /> Où la grive s'enivre,<br /> Où la guêpe chaparde,<br /> Le chant lointain des sécateurs<br /> ....<br /> Accompagne septembre...<br /> <br /> En ce moment je travaille, continue, une série d'oeuvres sur la vigne et le raisin.<br /> J'ai beaucoup aimé votre poème<br /> Belle soirée à vous ;)<br /> Martine<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bonsoir, Martine. C'est dans les vignes que j'ai fait quant à moi les vendanges de l'amour.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> Bonsoir,<br /> J'aime beaucoup et ne peux m'empêcher de penser à Colette et ses "Vrilles de la Vigne". C'est dire si c'est réussi ...<br /> Amicalement,<br /> Valdy<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Valdy, pour cette allusion à une grande amoureuse de la Terre.<br /> <br /> <br /> <br />
V
<br /> joli poème, je ne connaissais pas le terme "loge" pour les cabanes! bisous. cathy<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Ce sont de petites constructions de tuffeau pleines de charme, qui ont donné lieu à un joli livre de photos.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> L'ambiance paisible des vignobles de Loire, et cette étonnante loge de vigne, au nom évocateur.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Je vécus vingt-deux ans parmi les vignes et m'y suis beaucoup promenée. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Très joli.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Malika, de votre visite.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Belle petite loge et poéme . J'ai quitter "facebook" pour ne pas avoir de problémes comme avant . Merci pour ton adresse . À bientôt ,<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Je n'ai pas bien compris ta demande. J'espère que tes soucis informatiques se résolvent.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Une promenade riche en couleurs, en odeurs et en saveurs !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Comme un Champigny plein de promesses. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> c'est ravissant, reposant...<br /> Belle journée à toi, bises<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Sans doute comme le climat angevin, considéré même par certains comme lénifiant ! A Bientôt, M'Annette.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Bonjour Catheau... la vendange de ta plume me plait ce jour poésie.... Jill<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Jill, de ce joli commentaire. Amicalement.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche