Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 15:13

  Miroir delvaux 2

Femme au miroir, Paul Delvaux.

 

 

Au miroir du silence

Factice transparence

Fallacieuse présence

Je me suis contemplée

Je me suis reflétée

Je me suis égarée

 

Etang de vains mirages

Une eau un marécage

Où j’ai cherché en vain

Le sens et le chemin

 

J’ai voulu déchiffrer

Les signes les secrets

Au tain divinatoire

Y lire mon histoire

 

Persévérant Narcisse

J’ai frôlé les abysses

Et naïve Psyché

Je fus illusionnée

 

Dans son tain imprécis

Mon âme inassouvie

Mon image inversée

Toujours il m’a dupée

 

J’aurais dû l’ignorer

J’aurais dû le cacher

Cet insolent miroir

Muet comme un grimoire

 

Et quand je m’en irai

Là-bas vers je ne sais

De moi ne restera

Qu’un visage en éclats

Une effigie défaite

Dans un miroir en miettes

 

Vendredi 22 avril 2011,

Pour le Casse-Tête de la Semaine de Lajémy,

Thème : le miroir

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> S'approchant du miroir, un visage se forme, s'en éloignant, un visage s'efface... comme ces mots. Combien de fois ai-je lu votre poème, Catheau ! inévitablement mes mots s'étiolaient en grains de<br /> sable. Accueillir simplement vos vers dans un profond silence.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Le miroir, un objet fascinant. Merci, Anne, de votre visite.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Nous, au jardin ; vous, au bord de la mer. Tous, je crois, sous un éclatant soleil pascal.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Bon week end de Pâques chére Catherine , j'aime ton poéme , merci ! . Bonne détente dans ton si beau jardin aussi . Je vous embrasse tous les deux ..<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Nous, au jardin ; vous, au bord de la mer. Mais tous sous le soleil pascal.<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Si le miroir ne dit rien, il vous inspire de belles réflexions. Bon weekend en votre beau pays.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Nounedeb. Que les fêtes pascales vous soient douces et fleuries.<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> Très beau reflet... J'ai appris un mot de vocabulaire grace à toi. Je ne connaissais pas le mot tain... MERCI... J'apprends toujours en lisant les autres, je découvre des écritures, des univers et<br /> le tien est toujours instructif et très juste. Bises<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci, Elo, de votre simplicité et de votre écoute des autres. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Bris de souvenirs, illusions perdues derrière le miroir muet, insensible au désespoir.<br /> Joyeuses Pâques<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Impassible, insensible, le miroir ne nous dit rien. Merci, Brunô.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Ce texte est le reflet d'une belle personne. Amicaleent Dan<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Un commentaire, comme une mise en abyme. Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bon vendredi.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci de votre passage, Malika.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche