Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 22:41

 

medaillon-cheveux-2.jpg    

      Médaillon de cheveux, avec une inscription : "C'est là que mon âme repose"

Musée du quai Branly

 

Au médaillon du coeur

Mèches de chevelure

Telle une épure

De l'amour pur


Textoésie envoyé le mercredi 25 septembre à 10h58,

en réponse à celui de Suzâme reçu le même jour à 10h40.

 

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
De beaux cheveux sont parure de la femme..
... actuellement les jeunes filles ne prennent plus soin de cet atout !
Amitiés..
que ces jours de fête ne soient que bonheur chez vous
Répondre
C


Merci, Jeanne. Tous mes voeux de lecture et d'écriture en ce début d'année.



M
A propos, j'ai regardé le documentaire d'hier sur France 2... assez incroyable... enfin, l'émotion au casino, quand tu gagnes, est formidable! C'est vrai que c'est grisant!!!
Répondre
C


Hélas, je n'ai jamais gagné ni au loto ni au casino ! Je ne suis pas celle que vous croyez, mon cher Gatsby.



C
Un médaillon avec beaucoup de souvenirs et sûrement chéri ! , merci Cathy ..
Répondre
C


Un bijou désuet, au charme d'autrefois. A bientôt.



M
Peu de mots suffisent. Un exercice qui vous va bien. j'aime
;)
Bon dimanche à vous Catheau
Martine
Répondre
C


Petit exercice de textoésie initié par Suzâme, et qui oblige à la vélocité de l'écriture !



M
Ca me rappelle une mèche de cheveux blonds de Joséphine aperçue au petit musée de la Pagerie en Martinique et qui m'a laissée rêveuse car tout le monde prétend qu'elle était brune!
Répondre
C


Elle pratiquait peut-être le henné, qui sait ? Ou peut-être sont-ce les cheveux de l'enfant. A bientôt.



C
Un poème lui-même très pur...
Répondre
C


Tendre à l'épure, c'est difficile !



F
que de souvenirs on peut trouver dans ces petits médaillons
Répondre
C


Le parfum du passé pour un objet passé de mode !



Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche