Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2021 6 06 /03 /mars /2021 17:26

Cette année, le Printemps des Poètes devait avoir lieu  du 13 au 29 mars 2021 en célébrant le Désir. Avec les Poédiseurs nous avions préparé deux lectures poétiques qui devaient avoir lieu les 13 et 27 mars. Hélas, la pandémie en a décidé autrement et ces rencontres ne pourront se tenir. En guise de consolation, j'ai écrit ce petit texte sur le Désir.

 

Oserai-je le dire

Ce dur désir sans rides

 

Ces ires indicibles

Mouvement invincible

Au creux des interstices

Au gré des précipices

Soudain il se fait jour

Souvent  il devient lourd

Il faut que je le porte

Avant que je sois morte

Quel donc ce secret

Serrant comme un lacet

Une flèche pointue

A la blessure têtue

Un sursaut implacable

Un appel insatiable

Un vif coup de ciseaux

Ou un lent lamento

Il me suit et m’assiège

Comme au collet d’un piège

 

Oserai-je le dire

Cette ombre ce vampire

C’est la marche en avant

De mon être vivant

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Un rythme vif qui exprime la tension du désir!
Répondre
C
Oui, Noune, tension et parfois douleur.
E
Coucou Cathy , oui quel beau texte si bien pensé ! . Bon début de semaine à vous deux , je t'embrasse ..
Répondre
C
Merci à toi. Un désir qui nous fait vivants.
M
de très belles images pour décrire le désir
Répondre
C
Merci, Martine. Désir rime avec tenir.

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche