Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 16:24

 

Un ramier amoureux voulut faire son nid

Sur une cheminée d’une maison bretonne.

Tout en persévérance et petit à petit,

Dans le fût du foyer il fit une colonne.

 

 

Pour ses œufs à venir il créa un chef-d’œuvre,

Tout en paille et en plume, en brindille, en crottin.

Tant il fut ingénieux avec cette manœuvre

Qu’il s’enorgueillissait d’être un Armoricain.

 

Le maître de céans regagnant ses pénates,

Un beau soir de juin, s’en vint pour faire un feu.

Hélas ! La sanction s’en trouva immédiate,

Le lieu en peu de temps devint gris et fumeux.

 

 

Notre homme s’en étonne : en scrutant  le conduit,

Il découvre bientôt ramures et brindilles.

Il crie, il récrimine contre l’ennui produit

Et contre le ramier, son nid et sa famille.

 

 

Il s’en va faire appel à un homme de l’art,

Spécialiste en toiture et en grand ramonage.

Usant de hérissons et de cannes bizarres,

Le couvreur détruisit nid et échafaudage.

 

L’écolo me dira que c’est un grand péché

D’avoir ainsi ôté l’asile au volatile ;

Mais l’oiseau ingénieur aura vite trouvé

Un bel arbre accueillant pour nouveau domicile.

 

Moralité

Quand la cheminée de bois se remplit,

Croyons-en ce que le proverbe dit :

« Petit à petit, l’oiseau fait son nid ».

 

Fable librement inspirée par la présence, sur toute la hauteur de notre cheminée, de plumes et de brindilles, apportées par un couple de pigeons squatters.

A Kergavat, mercredi 17 juin 2020

 

Photo ex-libris.over-blog.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Bonjour,
Malheureuse expérience qui me rappelle un nid de pies tombé de mon cèdre il y a peu, un jour de grand vent. Beaucoup de tourterelles chez nous - région toulousaine (un peu trop pour être honnête) et de grands combats de territoire se déroulent avec les pies.
C'est de plus étonnant, les colombidés nichent généralement dans les arbres : des marginaux sans doute, ennemis jurés des idées reçues...
À bientôt, JC
Répondre
C
Nous nous en voulons un peu d'avoir détruit ce nid, construit avec amour et persévérance. A pigeon, pigeon et demi !
V
Très bell fable qui m’a fait sourire autant que soupirer pour ce pigeon travailleur.
Je vais de ce pas la partager avec les enfants qui goûteront un peu à la Bretagne et au bon feu de bois de Kergavat !
Répondre
C
Merci, Vanessa, de votre passage entre mes pages. Oui, les rires et les cris des enfants vont nous manquer cette année. Comme nous ils auraient été étonnés de cette incroyable histoire.

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche