Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 13:31

La dragonne sur le tertre de Marson

Jeudi 22 juin 2017, au soir d’une journée caniculaire, une vingtaine de promeneurs se sont retrouvés pour une balade ombragée en Land Art, sur le tertre et dans les bois de Marson. Organisée conjointement par la Bibliothèque de Rou-Marson et par l’association du Patrimoine Environnement Botanique, cette promenade vespérale leur a permis de découvrir des installations réalisées en pleine nature par les adhérents de cette association.

Pommier, gui, serpe et champignons dans un cercle magique

« Out, in the open… » disent les Américains pour parler de cette expression artistique de loisir qui met en valeur « ici ou là une souche torse, un morceau de bois mort ou un beau rocher ». A la portée de tous, le Land Art est simple à réaliser, éphémère et sans prétention. C’est ainsi qu’au rythme de neuf haltes, les promeneurs ont pu découvrir des réalisations variées et inventives, d’une « Princesse dragonne » en branchages à de surprenants champignons, en passant par le « Cercle magique » d’un pommier, une « Tempête de troncs et de lianes » ou encore le « Repaire du paon-loup ». Autant d’installations comme des portes ouvertes à l’imaginaire de chacun.

Attention, le danger vient d'en-haut !

Cette promenade pleine de découvertes était conduite par Renée Monnier, botaniste émérite et prolixe raconteuse d’histoires, notamment sur la commune de Rou-Marson. La déambulation était aussi ponctuée de textes variés, choisis en fonction de l’imaginaire suscité par les réalisations du Land Art. Etaient ainsi notamment convoqués des poèmes : « Le dragon doux », « Arbre ce bras », ou encore « L’agneau et le loup » de Raymond Queneau ;  « Souche » de Jules Supervielle, « Racines» de Pierre Seghers, « Champignons » de Norge. On y a également entendu la chanson "Les blés d'or" d'Armand Mestral et des extraits d’Alice au pays de merveilles et du Petit Chaperon Rouge, tandis que les promeneurs étaient invités à égrener à voix haute des proverbes d’origines diverses exprimant la relation de l’homme au loup.

Clic-Clac

Cette balade s’est terminée dans la cave communale de Rou-Marson dont les promeneurs ont apprécié la fraîcheur bienvenue et les gourmandises proposées par les animateurs. Et à l’image des tenants du Land Art, ils auront pu redire ces vers de Jean-Hugues Malineau entendus lors de la promenade :

Le soleil a mis la nappe dans la clairière

ma petite-fille joue à la dînette

avec les bourgeons-confiture

et les brindilles-fourchette

La tribu des champignons

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour Cathy , oui j'aime ce genre d'exposition en pleine nature ! . Merci pour tes nombreuses visites et je te téléphonerai demain . Bonne semaine d' été , je t'embrasse ,
Répondre
C
Quelle animation à Biarritz ! Ton appareil de photos est toujours prêt et prompt au déclic. Bravo !
E
Oui une promenade bien agréable pour vous et pleine de surprises ! . Je ne suis pas trop fan du Land Art mais cela dépend du thème . Bon Dimanche Cathy ,
Répondre
C
Pas de thème ici. Les réalisations se sont faites à partir du lieu. A bientôt chez toi.
M
On en voit un peu par ici aussi. Ce sont d'excellents initiatives.
celui-ci fait rêver. Merci Catheau.
;)
Répondre
C
Une promenade ludique et sans prétention qui a plu aux randonneurs, je crois.
C
La porte ouverte à l'imagination et à l'invention. Bon dimanche, Martine.
M
A comparer au Land Art du cap Fréhel où l'imagination crée le mystère et la poésie!
Répondre
C
Mystère et poésie, c'est tout à fait cela, Mansfield.
C
Le Land Art, déconcertant souvent, intriguant toujours !
A
Une promenade bien originale, riche de la nature et des arts. Bravo aux organisateurs et collectif des associations.
Répondre
C
Il faudra que tu te joignes à nous une année, Alice !
C
Un beau parcours au bois des contes.
Répondre
C
Oui, Carole, c'est un petit bois propice aux histoires de fées et de loups !
S
Je ne connaissais pas de nom cet art qui se lit et relie si bien à la nature. Il réveille notre imaginaire d'enfant. Merci pour cette jolie promenade partagée ainsi que vos échos en mon espace. Bel été!
Répondre
C
Un art de l'éphémère en France. Aux USA, pratiqué sur de grands espaces, cet art est appelé à être plus pérenne. Bon été berrichon, Suzâme !
N
La fraîcheur du Land art, qui nous fait regarder la nature autrement. Une invitation aussi à la respecter.
Répondre
C
Et pourtant, lors de la balade, nous avons vu que de petits vandales avaient abîmé certaines réalisations. C'est décourageant !

Présentation

  • : Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche