Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 07:38

P1260592

Pulau Tangah, Malaisie

(Photos ex-libris.over-blog.com, dimanche 20 avril 2014))

 

 

Dans le carré ouaté de la moustiquaire

Le tournoiement astral des pales du ventilateur

Au bruit de métronome

 

Dans les ténèbres de la veille

Le sombre profond du bois noir des portes

 

Au- dessus du toit de palmes

Le tuitt-tuitt d’un oiseau inconnu

 

Sur les draps d’un blanc de lait

La fuite silencieuse et preste d’un insecte

 

Et sous le tulle frémissant l’écrasement moite

De la nuit malaise

 

Dimanche 20 avril 2014, 11 h du soir, Pulau Tangah

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 21:51

 

 arbre-3.JPG

Le châtaignier de Pocé

(Photo ex-libris.over-blog.com, dimanche 06 avril 2014)

 

Dans l’après-midi doux

Au blanc soleil masqué

Sur le jaune colza

Et le blé vert poussant

Le ligneux châtaignier

Jette ses bras branchus


 arbre-5.JPG

 

Sur la tige élancée

Oursins abandonnés

Dans les sillons du tronc

Un soleil a poussé

Dessus son corps tout gris

Le ciel est en partance

 

 arbre-15.JPG

 

A l’ancre de la terre

Il nourrissait les pauvres

Et surveillait les bêtes

Il faisait les tonneaux

Et devenait charpente

En sa virilité

 

 arbre-4.JPG

 

Dans l’après-midi doux

Où chante le coucou

Sur son écorce ancienne

Je me suis appuyée

Pour ouïr le secret

De sa longévité

 

Pocé, dimanche 06 mars 2014

 

arbre-10.JPG

 

Photos ex-libris.over-blog.com, dimanche 6 avril 2014

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 17:18

 

 

      SeamusHeaney95.jpg

      Seamus Heaney dans un arbre à Adams, 1995

 

 

Il l’aura retrouvé

L’homme brun de Tollund

Dormant dans la tourbière

Il vole désormais

Avecques le roi fou

Sweeney qui fut oiseau


Et maintenant l’éclaire

La lanterne aubépine

Lui qui creusait la langue

De son stylo trapu

Seamus Heaney le Sage

Marcheur parmi les cairns

Et il habite enfin

Ce qui lui échappa

 

 

Pour Seamus Heaney, le grand poète irlandais,

mort le 30 août 2013, prix Nobel de Littérature 1995.

 

 


 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 13:45

               Arethuse.JPG

 Les papyrus de la fontaine d'Aréthuse dans l'île d'Ortygie à Syracuse

(Photo ex-libris.over-blog.com, mai 2013)   

     

Dans l'île d'Ortygie

où le port est de marbre

par les rues de caverne

où tremblotaient les nasses

la pluie tombait sur ton visage

ruisselant de douceur

Et ce fut la fontaine

d'Aréthuse la nymphe

enfantée par Doris

et fille de Nérée

dans les arrondis verts

de ses fins papyrus

aiguade de mystère

qui traverse les mers

éternité d'Alphée

enlaçant son aimée

 

A la fontaine d'Aréthuse avec Violaine, mai 2013 

 

 

Alphee-poursuivant-Arethuse.jpgDiane environnant d'un nuage Aréthuse poursuivie par Alphée, René-Antoine Houasse, XVIII°,

Château de Versailles 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 20:24

 

 Corot.villedavray-vers-1867--national-gallery-of-art.jpg

Ville d'Avray, Jean-Baptiste Camille Corot, vers 1867

National gallery of Art, Washington

 

 

A Fausses-Reposes

Les étangs sommeillent

Calmes sont les choses

Sous le clair soleil


 Ville-d-Avray-etang.JPG

Aux étangs de Corot, Ville d'Avray

(Photo ex-libris.over-blog.com, samedi 29 juin 2013)

 

A Fausses-Reposes

Camille Corot

L’eau métamorphose

En des ciels floraux

 

Aux étangs de Ville d’Avray,

samedi 29 juin 2013


 Ville-d-Avray-pecheur.JPG

      Pêcheur aux étangs de Corot

        (Photo ex-libris.over-blog.com, samedi 29 juin 2013)

 

 

 

 

 



 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 13:09

 

 paris.JPG

      Jardin des Tuileries, vers le Louvre

Photo ex-libris.over-blog.com, lundi 13 mai 2013, vers 14h 30)


Le sourire du poissonnier qui passe au jet d’eau

Son trottoir qui écume

Les doigts du fruitier chinois qui égrène

Les perles d’un raisin abîmé

Les éclats de peinture blanche sur les mains

Du jeune peintre en bâtiment

La cendre de la cigarette à la bouche de l'adolescente

Close sous son walk-man

L’ovale livide sous son casque de la fille à moto

Renversée au feu rouge

Les hurlements fous du type ceinturé par les flics

Dans les longs couloirs du métro

Le bleu sans fond sans fin des Nymphéas

Au jardin d’eau de l’Orangerie

Et sur le Grand Couvert

Une pluie fine et douce glissant sur mon front lisse

Tandis qu’explose mauve un arbre de Judée

Sur le blanc verdi des statues

Jardin des Tuileries

 

Paris, rue Lecourbe, station La Motte-Picquet-Grenelle et Jardin des Tuileries

le 13 mai 2013


 paris 3

      Jardin des Tuileries

(Photo ex-libris.over-blog.com, lundi 13 mai 2013)

 

 

 


 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 01:15

bb.JPG 

Gabrielle (Effet postérisation et coloration,)

(Photo ex-libris.over-blog.com, janvier 2013


 

 

 

Petite fille des antipodes

Née un jour de janvier

A l'acmé de l'été

Dans les frangipaniers

Et les bougainvillées

Petite fille au fin visage

Et dont les yeux déjà

Regardent ses parents

Dont les petites mains

S'agrippent à leurs doigts

Reconnaissant le monde

Celui où elle vivra

En exil toujours

Du temps où elle était

Dans les eaux maternelles

 

Pour la naissance de Gabrielle,

le 03 janvier 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 09:44

Bretagne-Toussaint-133.JPG

Sur la plage de Kerminihy

(Photo ex-libris.over-blog.com, Toussaint 2011)

 

L'été

La nuit

L'insomnie

Fenêtre ouverte

Dans la maison de lande verte

Et de granite gris

J'entends gronder la mer

 

Je pense à une autre nuit

Qui était en novembre

Dans la maison Les Algues

Nom aux senteurs d'iode

Et d'ondulations de sirène

Par les bow-windows

Ma mère voyait la mer du Nord

 

Je me rappelle

Le râle enroué des rouleaux

Rythmant les contractions

Du ventre maternel

Bateau ivre

Je n'ai pas oublié

Mon tournoiement dans les maëlstroms épais

Des noires eaux placentaires

J'entends toujours

Le sifflement des grains de sable

Sur la fenêtre en pluie

Griffer mon visage en chiffon

 

Et soudain j'étais Moi

Projetée sur la grève du Temps

Par la vague violente de la Vie

 

Le bruit de la mer

C'est ma musique native

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:15

trois-enfants-giovanni10.jpg

 Maternité, 1908, Giovanni Giacometti

 

 

Le ciel est bleu il fait du vent

Je me souviens de trois enfants

 

Dans le grenier abandonnés

Gisent  épars leurs vieux jouets

 

J’entends leur pas j’entends leurs cris

Je vois leurs yeux qui me sourient

 

Leur chevelure en libres mèches

Et mes baisers sur leur peau fraîche

 

Sur le chemin leurs ombres dansent

Beaux souvenirs en fulgurance

 

Le brun le blond la douce infante

Se sont enfuis comme eau courante

 

Le ciel est bleu il fait du vent

Où sont partis mes trois enfants 

 

Miennes amours infiniment 

 

Dimanche 03 juin 2012,

Jour de la Fête des Mères

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 06:43


 Pigeon dans le jardin

Pigeon s'envolant dans le jardin

(Photo ex-libris.over-blog.com, Effet HDR)

06 juin 2011 

 

 

 

 

Fraîcheur et profondeur

Lavée

Matinée de six heures

Peinture à la Dürer

Viriditas de l’arbre

Châssis de la fenêtre

Blanc clair des rideaux

 

Appel bissé

Coucou des bois

Roucoulade triplée

Tourterelle enivrée

Trilles jamais lassés

Oiseaux guetteurs du jour

Coassement tremblé

Grenouilles de l’étang

Pas vif sur le chemin

 

Tout l’air habité

Tout l’air inspiré

 

Cœur très matinal

Echo lointain

Vierge colombe

Esprit-Saint ?

 

Le 28 mai 2012, lundi de Pentecôte,

6 h du matin

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche