Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 17:12

  chapitre%208%20soir%20du%20deluge

Ombre et ténèbres au soir du déluge, Joseph Mallord William Turner, 1843, Tate Gallery

 

 

Le courage et la dignité du peuple japonais devant le cataclysme qui les frappe forcent l'admiration. J'ai écrit ces quelques mots en souvenir de ces milliers de victimes innocentes.

 

 

Là-bas à Minami-Sanriku

Par un après-midi ensoleillé

Un pêcheur ravaudait ses filets

Au bar l’on buvait du saké

Et des enfants chantaient

 

Là-bas à Minami-Sanriku

Tout en bas des falaises

Tout au creux de la baie

La mer s’est retirée

Sur le sable ridé

Les poissons ont sauté

 

Là-bas à Minami-Sanriku

Le dieu Shintô s’est réveillé

La mer a bouillonné

La mer a moutonné

La vague violente

La vague scélérate

La vague au blanc méchant

A soudain déferlé

S’est soudain déroulée

 

Irrésistible houle

Coulée inexorable

Avancée terrifiante

Mouvement diluvien

Enroulement de Titan

Monstrueux tourbillon

Hideux rouleau noirâtre

Grondement dément

Sur le port japonais

 

Là-bas à Minami-Sanriku

La vague folle a reflué

Les sirènes ont cessé

Les bateaux ont sombré

Les maisons sont cassées

Les vies se sont noyées

Et les mouettes pleurent

Sur un tombeau de boue

 

Ici bientôt

Les cerisiers

Seront en fleurs

 

Là-bas

A Minami-Sanriku

Nul ne les verra plus

 

En souvenir des victimes du séisme et du tsunami du vendredi 11 mars 2011

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 09:24

  A la verticale de lete 02 3 soeurs

  Les trois soeurs de A la verticale de l'été (Lien, Khanh, Suong),

un film de Anh Hung Tran (2000)

 

 

A la verticale de l’été

Trois femmes se déploient

Souples corps de lianes

Orbe bombé de leurs paupières

Sous leurs obscurs cheveux de nuit

 

Il y a celle qui

N’aimerait qu’un seul homme

Aussi beau que son frère

Dans ses vêtements blancs

Fumant la cigarette

Dans une rue d’Hanoï

 

Il y a celle

Qui se tait chez l’amant

Et qui est tout en pleurs

Son mari a deux femmes

Un tout petit enfant

Près de la baie d’Ha-Long

 

Il y a celle qui

Murmure qu’elle attend

Enfin ce bel enfant

A celui qui s’en va

Et qui en aimera

Une autre à Saïgon

 

A la verticale de l’été

Trois sœurs se déploient

Fleurs vivantes sur le mur

Légères ombres aux cloisons

Douces chansons en viêt-namien

Insectes verts sur les doigts

Caramboles transparentes

 

A la verticale de l’été

Trois destins dissemblables

Pour trois vies si semblables

Sous la pluie drue

De la mousson

 

 

Texte inspiré par le film de Anh Hung Tran, A la Verticale de l’été,

diffusé sur Arte, mardi 08 mars 2011.

Pour le Jeudi en Poésie des Croqueurs de Mots,

Thème proposé par Lilie : Femmes

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 21:31

  annie%20girardot%20rocco

Annie Girardot, dans Rocco et ses frères de Luchino Visconti

 

 

Quel pire destin

Pour une comédienne

Quand la mémoire

Est léthéenne

 

Et que l’on ne sait plus

Qui on est

Où on va

Où est la caméra

 

On t’avait adulée

On t’avait oubliée

Assise sur ton banc

La vie t’a désertée

 

Mais tu nous resteras

En image sépia

Avec ta voix voilée

Tes mots précipités

 

Tes larmes ton sourire

Une vraie tragédienne

Une vraie comédienne

Identique à toi-même

 

 

 

Lundi 28 février 2011,

mort d'Annie Girardot

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 08:41

   mousse protégée

  La mousse sur le muret de pierre (Dimanche 21 février 2011)

 

 

C’est un muret de pierre

En haut d’un tertre vert

Souvent quand vient le soir

On m’y voit m’y asseoir

 

Dans un noir de velours

En moi meurt le grand jour

 

Et lorsque déraisonne

Mon cœur qui s’empoisonne

Dans la fraîcheur amère

Des lèvres de la terre

Je frôle infiniment

De mes doigts frissonnants

Le duvet de la mousse

Et son étoffe douce

 

 

 

  mousse 2 protégée

Monticules de mousse sur le faîte du muret de pierre (Dimanche 21 février 2011)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 10:09

  bloggif 4d68dcb6c81af

Petit pont à Verrie (Vendredi 25 février 2011)

 

 

Dans l’air humide et doux

Un pic-vert tape un clou

Une fumée s’élève

Du bois mort et sans sève

Sous le chemin de sable

Les feuilles innombrables

J’entends comme un réveil

Du printemps en sommeil

Rond et fragile écho

Un cheval au galop

Rythmant le cœur battant

De la terre

Cavalière

 

Verrie, le 25 février 2011

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 13:58

  Lovers in blue chagall

Lovers in blue, Chagall, 1914 (Photo Art Info)

 

Dans le puits des années

Sous la poussière des heures

Derrière les yeux clos et crispés

Les vitrines aveugles

Teintées au blanc d’Espagne

 

Imprévisible terre aux yeux de la vigie

Piqûre d’épingle inattendue

Zébrure instantanée dans la lividité

Volcan éteint qui se réveille

Arc-en-ciel de mes déluges

 

Violemment

Insolemment

A soudain ressurgi

 

L’oasis de sable au pisé vert et bleu

La guérison miracle aux mains du thaumaturge

La chambre inviolée au flanc des pyramides

Le rescapé vivant tout nu sous les décombres

La claire Annonciation ombrée sur le mur blanc

L’enfant renouvelé de mon âge stérile

 

 

Le souvenir vibrant

L’image sidérante  

Phoenix renaissant

Du bel arc électrique

Jailli à l’improviste

Qui enflamma nos âmes

Qui embrasa nos cœurs

Qui consuma nos corps

 

 

 

Pour le Jeudi en Poésie des Croqueurs de Mots,

Thème proposé par ABC : la surprise

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 10:23

  leonor-fini

  Une toile de Leonor Fini

 

 

 

Aux limbes de l’obscurité

Aux confins du sommeil

La mélopée modulée

De la chouette ululante

Déchire mon rêve noir

Déchiffre mon angoisse

Dessine les contours mous

De la nuit

Mouvante et muette

 

 

Jeudi 24 février 2011,

3h 40 du matin

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 07:51

  Bouddha Jayavarman VII superbe

Buste khmer de Jayavarman VII, Musée Guimet, Paris

 

Toi 

 

Mon ange malicieux

 

 Ride rieuse au vert marais

Tremblante esquisse au chevalet

Rai de lumière imperceptible

Senteur vive et volatile

 

Ma madone sereine

 

Ondulation dans les blés blonds

Accalmie douce dans les fièvres

Ombre glissée sur la muraille

Aveux secrets bas murmurés

 

Mon Bouddha extatique

 

Léger frisson évanescent

Arc bandé qui s’abandonne

Epiphanie après la pluie

Porte entr'ouverte sur l’été

 

Toi

Toute

Toujours

Timide et ténue

Tendue et tissée

Dans les sortilèges

De ton sourire

 

 

 

Pour le Jeudi en Poésie

Des Croqueurs de Mots

Thème proposé par ABC :

Le sourire

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 09:44

spirale protégée 

L'escargot dans la cheminée

 

 

Doucement il offre

Et puis il dissimule

 

Ses cornes vives

 

Invariablement il rampe

Sur le chemin mouillé

 

Du vieux monde

 

Inlassablement il se meut

Dans sa ronde spirale

 

Permanente

 

Pesamment il avance

Dans le grand labyrinthe

 

De la vie

 

Mystérieusement la lune

En son hélice

 

S’est lovée

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 11:37

Géométriques 

Le soleil matinal sur le mur 

 

 

 

 

Dans un angle vivant

Sur le mur matinal

Un architecte

Au compas ensoleillé

Dessine les traits

D’un nouveau jour

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche