Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Nona

Le fil la Parque a étiré
Avec son foulard moiré
A bas bruit elle trame
Elle ourdit dans le secret

Elle tisse dans le silence
Elle manoeuvre le fuseau
Elle déroule la navette
Elle dévide les écheveaux

Décima

Le fil la Parque a mesuré
A l'aune du Destin
Maille à maille point par point
Elle a rassemblé les brins

Sur son métier de bois
Pas de relâche pour ses doigts
Le peigne tasse et serre
Le tissu de lin au dessin amer

Fata n'est pas Pénélope
Et jamais fil ne se défait
Les écheveaux sont dévidés
Rien ne sera rembobiné

Morta

Le fil la Parque a coupé
Dans le drap froissé
L'enfant est cousu
Il est froid et nu

La Parque est passée
L'enfant a passé

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche