Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 15:02

Chateau-fort-tarifa.JPG

Un fort musulman près de Tarifa (Andalousie)

(Photo ex-libris.over-blog.com, Juin 2011)

 

 

Tout près de Tarifa

Le fort se dresse encore

Oublié des combats

Orgueilleux mirador

 

 

 

Pour la communauté de Hauteclaire, Entre Ombre et Lumière,

Thème : Châteaux-forts

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

christiane album 09/12/2011 11:01

Superbe région et photo ! . Merci Catherine . Vous souhaite un bon week end à tous les deux , à bientôt ...

Catheau 20/12/2011 18:45



Merci, Chris.  Heureuse de t'avoir entendue au fil.



Hauteclaire 08/12/2011 17:15

Bonsoir Catheau,
entre photo et tanka (si je ne me trompe) ce fort dresse ses vieilles pierres avec orgeuil et mémoire
Bisous à vous, merci pour ce moment

Catheau 20/12/2011 18:45



Merci, Hauteclaire, de vos visites fidèles et amicales.



valdy 07/12/2011 17:14

On sent la force sourdre de ces mots choisis,
Valdy

Catheau 20/12/2011 18:42



Merci, Valdy. En contre-plongée, ce fort était très impressionnant.



Martine 06/12/2011 17:39

Bonjour Catheau,

Une contre plongée qui ajoute à l'impression dominatrice du fort!
Jolie poésie

Catheau 07/12/2011 10:18



Une impression éprouvée avec force lorsque j'ai pris la photo. Amicalement. 



Jeanne Fadosi 06/12/2011 17:17

Fier et solitaire
Sur son piton rocheux
Accrochant la lumière
En s'approchant des cieux

J'aime voir ces vieilles tours le long des paysages et le thème d'aujourd'hui nous fait voyager sur la Toile
Belle soirée

Catheau 07/12/2011 10:16



Merci, Jeanne, pour cet écho. On pense aussi à Victor Hugo et à ses "burgs". Amitiés.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche