Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:07

 Patio de la sultane 2

Azulejo évoquant la mort du dernier Abencérage, qu'immortalisa Chateaubriand,

Patio de la Sultana, jardins du Generalife, Grenade,

(Photo ex-libris.over-blog.com, dimanche 15 avril 2012)

 

 

Sous le cyprès de la Sultane

Où sanglote l’escalier d’eau

Quand la nuit vient à fendre l’âme

On entend un funèbre écho

C’est le chef de l’Abencérage

Roulant sanglant sous le couteau

Ravi d’amour sur le dallage

 

Dans le patio de la Sultane, jardins du Generalife,

Dimanche 15 avril 2012

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes andalous
commenter cet article

commentaires

valdy 08/05/2012 20:25

http://www.livretpartition.com/index.php/opera-article/712-opera-cherubini-les-abencerages

Cordialement,
Bonne soirée
Valdy

Catheau 13/05/2012 15:42



Merci, Valdy, d'être partie en quête des Abencérages en musique.



valdy 08/05/2012 20:16

Magnifiquement tragique ... une vision d'Opéra où la musique serait l'eau en cascade,
Au fait ... un Opéra existe-t-il sur le thème ? Je cherche Oui!!! Chérubini
Ah ! Merci Catheau !!

Catheau 10/05/2012 23:07



Merci, Valdy, de me l'indiquer car je l'ignorais.



Martine 03/05/2012 07:01

Bonjour Catheau,

" Où sanglote l'escalier d'eau". Superbes vos images.
Vous peignez une ambiance, les soupirs de l'ombre....

Amicalement
Martine

Catheau 05/05/2012 17:41



Comment ne pas succomber aux charmes des jardins du Generalife ?



Nounedeb 01/05/2012 18:10

L'eau coule, et les larmes, et le sang, pour une rêverie en bleu.

Catheau 02/05/2012 10:11



Merci, Noune, pour votre joli commentaire.



Carole 01/05/2012 14:08

Merci pour ce beau sanglot en hommage à un "dernier Abencérage" que je ne connaissais (et aimais) que chez Chateaubriand.
Carole

Catheau 02/05/2012 10:10



Dans la Salle des Abencérages, on raconte que les taches rougeâtres d'oxyde de fer du fond de la fontaine sont les marques du sang des trente-six Abencérages assassinés... Merci de vos visites
chez moi.



Suzâme 01/05/2012 11:54

Bonjour Catheau,
J'ai eu l'impression d'ouvrir votre second recueil inspiré par votre séjour magnifique. De belles influeuces qui nous ouvrent à la culture espagnole qu'il fait bon d'explorer grâce à vous. Heureux
1er mai! Nos jardins sont d'accord et s'impatientent de nous voir dehors... Suzâme

Catheau 02/05/2012 10:05



Un séjour dans le parfum des orangers : inoubliable !



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche