Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 15:50

 

P1280409.JPG

Sous la criée d'Etel, avant la messe de l'Assomption

(Photo ex-libris.over-blog.com, vendredi 15 août 2014)

 

 

Sous la criée d’Etel

On prie la Vierge Marie

Notre-Dame des Flots

En cantique et bombarde

Par la porte béante

On entend le cri vif des mouettes

Tandis que d’autres glissent

Sur le toit transparent

Orantes silencieuses

Aux pattes orangées

 

Sous la criée d’Etel,vendredi 15 août 2014, vers 11h

 


P1280413

 Les pattes d'une mouette sur le toit de la criée d'Etel

(Photo ex-libris.over-blog.com, vendredi 15 août 2014)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine 09/10/2014 06:56

Marrant! Trahie par sa couleur! La mouette ne se doute de rien !
;)
Très joli poème

Catheau 09/10/2014 16:15



J'avais la tête en l'air, ce jour-là, et ma petite-fille aussi !



senegal 05/09/2014 13:04

J'avoue qu'au premier regard je ne me suis pas rendu compte de l'hombre (les commentaires m'ont aidés).
Joli poème. Merci

Catheau 03/10/2014 11:03



Merci de votre passage ici.



Alice 05/09/2014 08:10

J'adore ces pattes de mouettes, une vision surréaliste . Es-tu rentrée ?

Catheau 03/10/2014 11:03



J'aime beaucoup leur couleur orangée moi aussi ! Contente de t'avoir vue mercredi  soir. Bon w-e à Paris.



Nounedeb 18/08/2014 06:34

Etrange présence dont on devine l'ombre. Comme un signe auspicieux...

Catheau 04/09/2014 16:28



Un ballet léger au-dessus de nos têtes. Avec ma petite-fille, nous étions la tête en l'air !



Carole 16/08/2014 01:32

La deuxième photo m'intrigue beaucoup, car je vois les pattes, mais pas la mouette. S'agit-il d'une composition symbolique ?

Catheau 04/09/2014 16:26



Si vous regardez bien, Carole, vous verrez l'ombre du corps de la mouette. Je dois dire que je fus très distraite par ces visiteuses durant la cérémonie !



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche