Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 15:44

 

Enfant Steilen crédit RMN

Enfant, Steilen (Crédits MNM)

 

 

 

Pelotonnée

Sur le seuil de la porte

Pain d'épice doré

Par le soleil d'été

Parmi l'odeur du thym

De ses longs yeux

Mystérieux

Mai-Ly

Regarde

 

La tache couleur feu

Du rouge-gorge joyeux

Le pigeon haut perché

Ivre de roucouler

Le merle et sa merlette

Comme un couple en goguette

Le lézard preste et gris

A l'aplomb du granit

La fourmi vivandière

Filant dessous la terre

La toile d'araignée

Aux fils fins tissés

Un tout petit caillou

Brillant comme un bijou

 

Son regard

Psalmodie

L'infiniment petit

 

Et puis soudain

Son doigt

A l'ongle-coquillage

Interroge un nuage

 

La fusante hirondelle

A la danse arc-en-ciel

Le rapace immobile

Dont l'ombre se profile

Le trait en pointillé

D'un avion en fumée

Le ciel bleu sillage

Grand faiseur de mirages

 

Son regard

Va rêvant

Dans l'infiniment grand

 

Redeviendrais-je un jour

Cette petite fille

Sur le seuil de la porte

Qui découvre le monde

De ses yeux-univers ?

 

Pour Mai-Ly, ma petite-fille

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

valdy 15/09/2011 09:49


Ce poème pose sur le monde un regard fabuleux, tout comme celui des enfants ...
Valdy


Catheau 15/09/2011 14:08



La fable du monde, à laquelle l'enfance a le privilège de croire. Amitiés.



Parisianne-Musardises 11/09/2011 15:40


Bonjour, un bien joli regard posé sur cette petite fille aimée dont nous suivons l'oeil neuf et avide de découvertes.
Merci de cette tendresse si palpable.
Anne


Catheau 12/09/2011 18:19



Merci, Parisianne, d'avoir musardé avec elle. Amicalement.



Elo 07/09/2011 17:01


Magnifique !!!! C'est merveilleusement bien décrit, j'ai suivi ce regard et je me suis émerveillée avec elle . Bisous


Catheau 07/09/2011 17:59



A lire vos textes, vous savez ce qu'est l'émerveillement. A bientôt.



Quichottine 05/09/2011 22:43


Ne vous en faites pas, je l'ai aussi un peu délaissée cet été.

Il me faut vraiment trouver de l'aide pour la communauté.


Quichottine 05/09/2011 18:22


J'ignore la réponse à ta question mais je me demande si tu n'y as pas déjà répondu dans ce poème...

Je crois que tu as su garder ce regard d'enfant que tu sais si bien décrire.

Merci pour ce partage, Mai-ly est un merveilleux prénom.


Catheau 05/09/2011 22:39



Mai-Ly est le prénom viêt-namien de ma petite-fille, qui s'appelle aussi Diane. Pour le moment, on l'appelle Mai-Ly. Je suis heureuse, Quichottine, de vous lire de nouveau. Il est vrai que j'ai
un peu déserté La Petite Fabrique d'Ecriture, ces derniers temps.



Martine 05/09/2011 08:30


tout à fait bien deviné Catheau. Je travaille sur un diptyque assez petit, vertical. Sujet: la cité de Carcassonne à l'automne. J'aimerais l'exposer à la fin du mois.
J'y travaille tous les jours... et sur d'autres toiles aussi.

Belle journée à vous ;)
Martine


Catheau 05/09/2011 15:50



J'attends, Martine, de le voir dans votre galerie. A Bientôt.



eva48 04/09/2011 21:07


la relève est là


Catheau 05/09/2011 08:14



Une relève pleine de grâce et de vie. Merci, Eva, de votre visite.



Martine 04/09/2011 20:58


Bonsoir Catheau,

Quel merveilleux pastel! Une touche légère et sensible, vivante. j'aime beaucoup

Vos mots sont adorables, tendres, frais... Ils caressent cette enfant de tout leur amour.
Cette petite que décrivez, ce pastel, je m'y reconnais un peu... Et je pense n'être pas la seule...

Douce soirée Catheau
Martine


Catheau 05/09/2011 08:12



Charme indéfinissable d'une toute petite enfance, qui fut aussi un peu la nôtre. J'ai eu du mal à trouver un tableau qui corresponde au texte, ne souhaitant pas mettre de photos personnelles sur
mon blog. Bonne journée, Martine, peut-être dans votre atelier.



Monelle 04/09/2011 20:41


Un poème très doux pour cette petite fille aimée de sa grand'mère !
Bonne soirée
Monelle


Catheau 05/09/2011 08:08



Une petite-fille très aimée aussi de son grand-père, qui lui apprend l'alphabet de la nature. Amicalement.



Suzâme 04/09/2011 18:48


Quel magnifique poème pour votre petite fille et pour tous les autres enfants qui nous entourent, sans oublier ceux que nous sommes restés. Je l'imagine illustré et même lu à voix haute pour le
Printemps des Poètes. Je vous en reparlerai. A bientôt. Suzâme


Catheau 05/09/2011 08:07



Ma petite-fille, au doux prénom de fleur : Mai-Ly ou éclat de la fleur de prunus. Je suis à l'écoute, Suzâme, de ce que vous me direz.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche