Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 07:08

 

pasolini.jpg

Photo extraite de l'exposition Pasolini Roma

Pasolini et le comédien interprétant le Christ dans L'Evangile selon saint Matthieu

 

 

La conoscenza è nella nostalgia.

Chi non si è perso non possiede

 

La connaissance est dans la nostalgie

Qui ne s'est pas perdu ne possède pas

 

Pasolini, Poésie avec littérature (1951-1952)

Un choix de textes dans Adulte ? Jamais (2013)

 

 

 

Blog en pause

 

 


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Des Mots
commenter cet article

commentaires

marinelou 17/03/2014 18:15

Oh pardon bonne pause

Catheau 23/03/2014 15:03



Coucou, me revoilou !



marinelou 17/03/2014 18:14

Bel extrait , qui ne s'est pas perdu un jour, plusieurs fois, souvent peut-être...
la vie n'est pas un long fleuve tranquille, elle a ses côtés sombres...
Bonne soirée Catheau

Si tu veux lire quelques uns de mes haikus sous Poezimages colonne de droite, postés sur le blog DeuZailes l'an dernier, car je vais le fermer.

Catheau 23/03/2014 15:03



Merci pour cette info. Je vais aller lire vos haïkus de suite;



Martine 15/03/2014 08:37

Superbe citation
Bonne pause Catheau
A bientôt

Catheau 23/03/2014 15:01



Tout a une fin. Le blog reprend ses droits...



Carole 13/03/2014 22:29

Une belle maxime. Bonne pause !

Catheau 23/03/2014 15:01



Voilà, la pause est terminée ! Plusieurs billets m'attendent.



mansfield 12/03/2014 14:04

J'avais regardé le reportage qui lui a été consacré sur Arte, passionnant, autant l'homme que son cinéma!

Catheau 23/03/2014 15:00



J'ai découvert ses poèmes récemment : ils sont magnifiques !



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche