Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 15:31

Grenade-et-Cordoue-2012-419.JPG

 Sous les arcades de la plaza de la Corredera à Cordoue

(Photo ex-libris.over-blog.com, lundi 16 avril 2012)

 

 

Sous les arcades fines

De la plaza mayor

De la Corredera

Tracée au nombre d'or

Ce soir-là nous vîmes

Les livres s'évader

Des noirs autodafés

 

Place de la Corredera,

vers le soir, lundi 16 avril 2012

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes andalous
commenter cet article

commentaires

Suzâme 27/05/2012 03:59

Bonjour Catheau,

Puissance des livres qui s'évadent d'esprit en esprit par les fenêtres du monde, puissance des mots, pattes d'oiseaux libres dans notre ciel intérieur... Belle évocation.

Catheau 29/05/2012 08:24



J'aimé la présence de ce dessin sous les arcades d'une place où l'on a brûlé les corps sans toutefois jamais réduire les esprits.



Carole 25/05/2012 19:05

Magnifique, cette fenêtre -grillée - aux livres bousculés par le vent.
Autodafés et nombre d'or : rêves inhumains de perfection, que nie le vent de liberté qui souffle dans les livres.

Catheau 29/05/2012 08:20



Oui, c'est bien toute l'Espagne qu'elle symbolise. Amitiés.



valdy 24/05/2012 23:33

Si en poésie, je suis très sensible à la modernité voire à l'étrange, , dans le domaine romanesque, le "classicisme" me convient. J'ai eu ma période "Marguerite", avec éblouissement... et cela a
commencé avec la lecture des Mémoires d'Hadrien, puis, Anna soror, Les nouvelles O, Conte bleu, Un homme obscur (et la suite avec son fils) qui est contemporain de Zénon je crois me souvenir mais
... je n'ai jamais lu "L'oeuvre au noir " et pourtant, j'en connais l'histoire. Alors, je serai enchantée de découvrir cette Oeuvre au prisme de votre pensée ... :))
A bientôt Catheau

Catheau 29/05/2012 08:18



Pour moi, un livre essentiel. Et ce qui est extraordinaire, c'est la relation entre Marguerite Yourcenar et son personnage : n'était-elle pas assurée que Zénon le médecin serait présent au moment
de sa mort ? Je ferai un billet sur ce thème. Merci, Valdy, de votre regard perspicace et profond sur mon blog.



valdy 24/05/2012 14:14

Pages libres,

Belle journée à vous Catheau
Valdy

Catheau 24/05/2012 23:03



J'ai été peu présente sur mon blog car je préparais un topo sur L'Oeuvre au Noir de Yourcenar. Les livres de Zénon, eux aussi, furent mis à l'Index.



mansfield 23/05/2012 13:39

Très beau et sombre à la fois, relatif à l'histoire sanglante du pays!

Catheau 24/05/2012 23:01



Hélas, la censure sévit encore en nombre d'endroits du monde. Amitiés à vous.



duriez 22/05/2012 14:45

Belle photo avec ce trompe l' oeil vraiment bien fait , merci Cathy ! . Depuis hier nous avons un nouveau "Macpro ", l' autre expira au bout de cinq ans ! . . à bientôt , bonne fin d'aprém ...

Catheau 24/05/2012 22:59



Je préfère ce genre de dessin aux graffitis modernes. Merci de ta visite et à bientôt.



Nounedeb 21/05/2012 12:55

Un regard, et une plume, qui trouvent l'inspiration dans cet envol discret des livres hors de la noire prison. Bonne journée, Catheau.

Catheau 24/05/2012 22:57



Une image qui m'a semblé très symbolique en cette ville qui eut à souffrir de l'Inquisition.



Martine 20/05/2012 18:29

Curieux cette décoration. Je comprends qu'elle ait retenu votre attention et fait naître vos jolis mots.

Bonne soirée à vous Catheau
Martine

Catheau 24/05/2012 22:56



C'était le soir de notre arrivée à Cordoue et en effet très insolite. Sur cette place célèbre avaient lieu les auto-da-fés.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche