Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 18:16

Oubli Phare

      Le port de Dunkerque et le phare, vus du Casino

(Photo ex-libris.over-blog.com)

 

La plage est toute grisaille

Mon cœur va la passacaille

Sur la digue longue et grise

Mes souvenirs se déguisent

Je vois les hautes maisons

Aux étages aux pignons

Qui dominent les terrasses

Sur la mer où tout s’efface

J’y cherche sans plus d’espoir

Les lieudits de mon histoire

Oubli façades

Du 96 au 104, Digue de mer

(Photo ex-libris.over-blog.com)

 

Je ne reconnais plus rien

Les murs ont été repeints

Les Pingouins Les Caravelles

Etaient-elles aussi belles

Que répondre à Quo Vadis

Tout passé est précipice

Les Algues où je suis née

A été débaptisée

C’était au soixante-deux

Chiffre d’un âge hasardeux

Marie-Jeanne du cent quatre

A perdu son nom de plâtre

De belles ombres y passent

Les miennes déjà s’effacent

oubli plage

La plage de Malo-les-Bains en décembre

(Photo ex-libris.over-blog.com)

 

Retrouverais-je un jour

Le goût du Cornet d’Amour

De ses glaces spiralées

A mon enfance en allée

En habit Petit Bateau

Rentrerais-je encore au

Bazar de la Providence

Le magasin d’abondance

Où les filets à crevettes

Voisinaient avec gaufrettes

Souvenirs en coquillage

Carambars de mon jeune âge

oubli-bel-horizon.JPG

Villa Bel Horizon

(Photo ex-libris.over-blog.com)

 

La mer a chassé le sable

Va-et-vient inéluctable

L’on ne pourra plus glisser

Dessus la pente inclinée

Jusqu’au sable qui picote

Les jambes et les menottes 

Les mouettes planent et pleurent

Le phare blanc est trompeur

Loin là-bas là-bas

Dans ses vagues de frimas

Eperdu vers la Belgique

L’oubli siffle sa musique

Digue de mer à Malo-les-Bains, vendredi 23 décembre 2011

 

Oubli fin

La plage de Malo-les-Bains ; au loin, Bray-Dunes et la Belgique

(Photo ex-libris.over-blog.com)

 

 

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Patrick 26/02/2015 12:00

.. le Bazar de la Providence, toute mon enfance, ou nous allions , aussitôt que nous avions , mes frêres et moi, 2 francs en poche !
J'ai vécu, sur cette digue, mes plus belles années ..
merci

Catheau 08/03/2015 11:32

Quel beau hasard que cette rencontre sur la toile grâce à notre plage du Nord ! J'habitais au 104 sur la digue...

Jeanne Fadosi 31/12/2011 09:51

beau poème nostalgie, au moins il semble que ces lieux qui te sont chers on en a pris soin. et si les façades sont pimpantes, tant mieux. Les noms changent c'est vrai au gré des maîtres des lieux,
2012 est à venir, je t'y souhaite de belles choses à s'ajouter aux souvenirs prochains.
Amicalement

Catheau 03/01/2012 09:22



Des maisons sur la digue, regardées ce jour-là avec les yeux du souvenir. Que 2012 vous soit douce, Jeanne.



Nounedeb 31/12/2011 07:59

A la recherche du passé perdu...mirage qui se dérobe. Belle fin d'année, chère Catheau.

Catheau 03/01/2012 09:20



"Les souvenirs sont cors de chasse/ Dont meurt le bruit parmi le vent", écrivait mon cher Apollinaire. Ma fin d'année fut voyageuse. A bientôt, Noune.



Monelle 30/12/2011 19:05

Poème très émouvant sur les images perdues de l'enfance !
Merci !
Amitié - Monelle

Catheau 03/01/2012 09:18



Une redécouverte pour moi que cette balade sur la digue de mon enfance. Merci, Monelle,  de m'y avoir accompagnée.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche