Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 09:22

  L Arche-de-Noe Nice musée national message biblique

L'Arche de Noé, Marc Chagall, Musée National Message Biblique, Nice

 

 

 

Sur l’asphalte épiphane

De la noire Louisiane

Dort un tas de carouges

Dont plus aucun ne bouge

 

Animaux erratiques

Averses chimériques

De sang de chair de laine

Aux vents qui se déchaînent

 

Poissons-chats aspirés

Crapauds déchiquetés

Etourneaux étouffés

Têtards jamais nés

 

Et de la terre au ciel

Dans la glace et la grêle

Infinis tourbillons

Affolée giration

 

J’ai peur de cette danse

De la nature en transe

Dans le ciel sidéral

D’un tableau de Chagall

 

 

Pour le Jeudi en Poésie

des Croqueurs de Mots

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Catheau 07/01/2011 09:43


Nounedeb, j'y pense, j'y pense... et puis je n'oublie pas.


Catheau 07/01/2011 09:41


Angoisse devant ces averses bibliques! Merci, Anne, de vos commentaires.


Les chemins d'Anne Le Sonneur 06/01/2011 22:08


Aucun commentaire !
J'ai sondé toute cette soirée quelques mots pour vous répondre, seul le silence s'est dit. J'aurais voulu déposer aux pieds de Noé un murmure... Je me suis tue. Je me suis effacée pour que tout se
dise enfin. Merci. Qu'à la naissance du déluge l'être puisse enfin se dire.


Brunô 06/01/2011 16:59


Pris dans cette ondée animale, tourbillon de mots aspirés par ce tableau de Chagall....on se sent déséquilibré, déstabilisé


Nounedeb 06/01/2011 13:29


Bonjour Catheau. Un nouveau plaisir avec ces mots graves et prenants, si bien associés à Chagall. Avez-vous, ou envisagez-vous, de publier? Bonne journée.


Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche