Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 08:19

  pont japonais

  Le bassin aux nymphéas, Harmonie verte, 1899, Claude Monet

 

Jeudi 23 septembre 2010, Laurence Piquet consacrait son émission Un soir au musée à l’exposition Claude Monet qui s’ouvre au Grand Palais. A la fin, elle s’entretenait avec Alexandre Duval-Stalla, auteur d’un ouvrage sur l’amitié entre le peintre et Georges Clemenceau, une relation unique entre un peintre et un homme politique.

Voici ce que disait le Tigre au peintre de Giverny :

 

Vos yeux voient des choses que je ne vois pas !

 

Mes yeux ont besoin de votre couleur !

 

Un bel hommage au peintre de la lumière ! 

  Monet clemenceau une amie sur le pont japonais photo du com

  Georges Clemenceau, Claude Monet et une amie, sur le pont japonais,

Photo du comte Samji Kuroki, 1921

 

 

 

A lire : Claude Monet- Georges Clemenceau : une histoire, deux caractères, Gallimard, 2010.

 

 

 

Vendredi 24 septembre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Des Mots
commenter cet article

commentaires

Suzâme 16/04/2012 17:56

Découverte vagabonde de vos articles pour le bonheur d'une visite et j'apprends l'amitié entre ces deux personnalités apparemment incompatibles. L'important est d'être complémentaires. Ah si de le
savoir pouvait mener à la paix! Couleurs des pinceaux se dilueraient sur les armes pour ne montrer que paysages de l'âme. A bientôt.

Catheau 25/04/2012 22:46



Le politique et l'artiste, une rencontre improbable !



Catheau 24/09/2010 15:05


Merci, Reinette, de votre visite. J'aime l'acuité de votre regard dans vos haïkus.


reinette2 jolis poèmes que j'ai lu avec plaisir 24/09/2010 13:10


Monet peintre et jardinier.
bel hommage


Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche