Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 10:13

 

 Franipanier fleurs

Fleurs de frangipanier sur les rochers de North Bondi, NSW

(Photo ex-libris.over-blog.com, janvier 2013)

 

Dans ma mémoire ensoleillée

Embaumeront frangipaniers

Aux fleurs en grappe arbres sacrés

Ceux qu’adora Charles Plumier

 

Dans mes souvenirs en allés

Ils offriront le vert foncé

De leur feuillage vernissé

Noueux et nains frangipaniers

 

Parfum profond et mordoré

Couleurs douces déployées

Près des palmiers des bananiers

Au plein été extasiée


      Frangipanier banane

Frangipanier sur un mur blanc de North Bondi, NSW 

(Photo ex-libris.over-blog.com, janvier 2013)

 

Non non jamais je n’oublierai

Leurs cinq pétales étoilés

Leur senteur si vanillée

Leurs fragrances amandées

 

Fantômes blancs de mes années

Oui sans fin je respirerai

La note de cœur distillée

Des suaves frangipaniers

 

En souvenir des frangipaniers d’Australie,

mardi 12 mars 2013


Frangipanier 7

      Frangipanier blanc à Sydney

(Photo ex-libris.over-blog.com, janvier 2013)

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Suzâme 15/03/2013 21:11

Bonsoir,
Je lirais bien votre poème en plein désert. Vos vers murmurés lui inspireraient la douceur des frangipaniers et de votre sensibilité.

Catheau 19/03/2013 07:15



Le frangipanier, comme un mirage dans le désert : j'aime cette idée. Amitiés à vous, Suzâme.



Mansfield 14/03/2013 21:19

De la nostalgie bien sûr et une sorte d'obsession pour ces fleurs entêtantes qui hantent vos pensées, très beau Catheau.

Catheau 19/03/2013 07:15



C'est exactement cela, un entêtement qui n'est pas migraine. Frangipanier, seringa, fresia, des parfums que j'aime à la folie.



Quichottine 14/03/2013 11:34

Je crois qu'on ne peut pas oublier les arbres de notre enfance... D'autant moins qu'ils lui ont apporté des saveurs en plus de leurs couleurs.

Merci pour cette page, Cateau.
Passe une douce journée.

Catheau 19/03/2013 07:12



Ce ne sont point ici les frangipaniers de mon enfance mais ceux qui se tiennent au seuil de ma vieillesse... Ils n'en sont pas moins émouvants. Merci, Quichottine, de votre visite.



Carole 14/03/2013 00:54

"frangipanier" évoque à lui seul, pour moi, la poésie exotique du XIXe siècle. Que de parfums dans ce mot, en effet !

Catheau 19/03/2013 07:10



Pierre Loti et alii, merci Carole pour cette allusion à un univers disparu.



duriez 13/03/2013 15:50

Un bel arbre que je ne connaîtrai jamais mais nous avons le Mimosa qui pousse au pays basque et qui sent bon surtout . Beau poème et photos , merci Cathy ..

Catheau 19/03/2013 07:09



Une brassée de mimosa nous fait rêver au printemps. A bientôt.



Nounedeb 12/03/2013 16:16

A l'Australie ne manquent pas non plus les parfums, et celui-ci, on aimerait le sentir avec vous!

Catheau 19/03/2013 07:05



Dans ma mémoire, un pays de Cocagne !



Marc Lefrançois 12/03/2013 11:56

Délicieuse sensibilité tout en délicatesse...

Catheau 19/03/2013 07:05



Merci, Marc : pour moi, un des parfums de l'Australie comme la fleur d'oranger à Cordoue.



flipperine 12/03/2013 11:49

quel bel arbre je ne le connaissais pas

Catheau 19/03/2013 07:04



Un arbre à la senteur exquise.



valdy 12/03/2013 11:27

J'ai peu voyagé. Cependant, je me souviens encore -et seulement de cela- de l'odeur chaude et vivante de La Martinique, où j'avais fui en hiver, il y a 30 ans... aussi, votre poésie olfactive me
parle particulièrement.
PS : oui Catheau, vous pouvez vous inscrire tout simplement en indiquant une adresse mail dans la case idoine (affichée sur la droite ;-) )
Vous m'avez manquée, mais vous avez intensément vécu ce voyage austral -pour le bonheur de nos lectures-
Belle journée à vous - ici la neige de nouveau, restez au chaud ;-)

Catheau 19/03/2013 07:03



Je suis heureuse que ce poème ressuscite en vous un passé parfumé. A bientôt chez vous pour admirer vos dessins.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche