Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 13:53

  Chirico

 Mystère et mélancolie d'une rue, Giorgio de Chirico, 1914

 

Rembarquement dans ma mémoire

De ma plage du Nord native

Sous le sable et le vent barbare

Petite enfant à la dérive

 

Dans la classe aux fenêtres closes

Sur les cahiers à l'encre bleue

Stagne sans fin le temps morose

Quand on attend d'être amoureux

 

Dans les pages de l'étudiant

Guillaume à la tête étoilée

A mon oreille va pleurant

Les errances du Mal-Aimé

 

Je chante les revenez-y

Qui ne reviendront plus jamais

Voyageurs en poésie

 

Pour Le Défi de la Semaine n° 84,

Thème proposé par ABC : faire le tour de soi-même en 80 mots  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ABC 03/07/2012 21:26

Je suis heureuse, même si j'ai mis le temps de découvrir enfin ton voyage dans le temps, moi qui est connu la plage du nord et qui en sais la poésie mêlée à une certaine mélancolie...
Merci !

Catheau 11/07/2012 19:29



Un joli thème que vous avez choisi là, ABC, et qui a permis de singulières réussites.



mansfield 28/06/2012 19:15

Rêverie amoureuse au temps béni de la jeunesse, de beaux moments à garder au fond du coeur... Pour plus tard!

Catheau 11/07/2012 19:22



Quand j'étudiais Apollinaire et que je me nourrissais de ses poèmes : un temps dont j'ai en effet la nostalgie.



Nounedeb 27/06/2012 16:17

Rêveries vertigineuses de la petite fille - fuite en avant de la façade blanche du peintre,
Ou retour sur les souvenirs - à l'ombre, la roulotte semble prête à les accueillir.

Catheau 11/07/2012 19:13



Un joli commentaire, Noune, qui reflète bien ce que j'ai voulu faire passer.



Jean-Pierre 27/06/2012 12:49

Un beau voyage !

Catheau 11/07/2012 19:12



Merci, Jean-Pierre, d'être passé ici.



Martine 26/06/2012 18:46

Un parfum, une couleur, un regard, un éclat de soleil sur un coin de mur... et voyage la mémoire... embarquement immédiat.
Une source où votre poésie s'abreuve.
Superbe

Bonne soirée Catheau
;)

Catheau 11/07/2012 19:11



Le mystère de cette toile m'a semblé bien convenir à l'atmosphère de ce texte. Merci, Martine, de votre compréhension intuitive.



Carole 26/06/2012 17:56

Mais sans nostalgie, chanterait-on, Catheau ?

Catheau 11/07/2012 19:09



"Le temps s'en va, ma dame.


Las ! Le temps,  mais nous nous en allons..."


Vous avez bien sûr raison, Carole.



Suzâme 26/06/2012 17:42

Déjà, si jeune,si sage, une douceur, une nostalgie d'amoureuse. Je vous imagine pensive et lorsque vous êtes rarement distraite ce n'est pas par un livre, mais un visage là-bas, un merveilleux
visage...

Catheau 11/07/2012 19:07



C'est vrai, Suzâme, que j'ai toujours été méditative et rêveuse. Ma fille, elle, dit que je "plane" ! A bientôt chez vous pour lire vos derniers textes.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche