Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:15

trois-enfants-giovanni10.jpg

 Maternité, 1908, Giovanni Giacometti

 

 

Le ciel est bleu il fait du vent

Je me souviens de trois enfants

 

Dans le grenier abandonnés

Gisent  épars leurs vieux jouets

 

J’entends leur pas j’entends leurs cris

Je vois leurs yeux qui me sourient

 

Leur chevelure en libres mèches

Et mes baisers sur leur peau fraîche

 

Sur le chemin leurs ombres dansent

Beaux souvenirs en fulgurance

 

Le brun le blond la douce infante

Se sont enfuis comme eau courante

 

Le ciel est bleu il fait du vent

Où sont partis mes trois enfants 

 

Miennes amours infiniment 

 

Dimanche 03 juin 2012,

Jour de la Fête des Mères

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 04/06/2012 18:09

Tout l'amour maternel, entre douceur et mélancolie.

Catheau 08/06/2012 14:55



Panser à ces années, c'est faire durer le temps. Merci, Noune.



Alice 04/06/2012 17:35

La vie passe sans ôter les sentiments profonds pour nos enfants, toujours présents dans nos coeurs. Nous les aimons et les accompagnons pour grandir,la séparation est dans l'ordre de la nature.
Beau texte
Amitiés

Catheau 08/06/2012 14:47



Il s'agit en effet de les rendres responsables et autonomes afin qu'ils puissent tracer leur chemin sans nous. Amitiés.



Malika 04/06/2012 16:43

Bon lundi.

Catheau 08/06/2012 11:59



Merci, Malika. A bientôt chez vous pour découvrir de nouveaux tableaux.



Suzâme 04/06/2012 14:12

Cette nostalgie mais aussi cette tendresse prégnante à chaque vers, douceur de cette évocation qui nous rassemble, nous les mères pour toujours. Suzâme

Catheau 06/06/2012 18:05



C'est une grâce en effet d'avoir connu la maternité. Merci, Suzâme, de votre écho si sensible.



Carole 04/06/2012 14:10

Que c'est beau, Catheau, j'en pleure. Moi aussi j'ai eu trois enfants, et deux sont déjà partis...

Catheau 06/06/2012 10:45



Merci d'avoir partagé cet instant avec moi. Amitiés.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche