Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:03

 Francois-bonvin-le-verre-d-eau.jpg

Le verre d'eau, François Bonvin, quatrième quart du XIX° siècle,

Musée des Beaux-Arts de Grenoble

 

 

 

Derrière le verre dur et cassant

La fraîche limpidité de l’eau

 

Sous l’abat-jour blanchi du soir

La douceur d’or de la lumière

 

Sous la goutte de rosée matinale

Le vert naissant de la feuille

 

Sous le voile léger du coton

La rondeur ravie du sein maternel

 

Sous la peau claire et diaphane

Le sang solitaire qui sinue

 

Sous le verre bombé de la montre

Les minutes tueuses du temps

 

Sous l’œil curieux du microscope

Les mille insoupçonnés de l’univers

 

Derrière la glace sans tain toute ternie

Les longs mensonges des êtres

 

Et

 

Dans ton regard de devin translucide

Pour moi enfin l’épiphanie du monde

 

Pour Le Casse-Tête de la Semaine,

Thème : en transparence

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plumelegere67 05/02/2012 11:03

Bonjour,

J'aime la rondeur du sein maternel : que de douceur dans ton poème !

Catheau 05/02/2012 22:59



Merci à vous Plume légère. Peut-être est-ce la douceur d'un regard de myope !



Jeanne Fadosi 04/02/2012 20:11

je ne comprends pas tout mais j'aime ces mots posés sur un regard qui va au-delà des apparences
belle fin de semaine

Catheau 05/02/2012 22:56



Merci, Jeanne : le monde nous donne tant à voir si on sait le regarder.



catiechris 04/02/2012 19:33

translucide !
bon dimanche

catiechris 04/02/2012 17:49

belle transparence
bon dimanche !

Catheau 05/02/2012 22:54



Merci, Catiechris, de votre venue ici en ce dimanche de neige.



valdy 03/02/2012 21:45

Le regard de l'Autre et le monde est réenchanté...
d'ailleurs, j'ai entendu son sang sinuer :)
Valdy

Catheau 05/02/2012 22:47



L'amour : un apprentissage du regard, je le crois. Amitiés.



Suzâme 03/02/2012 20:54

Un poème qui me parle de mystère et de contemplation. Il me trouble jusqu'à l'âme pour tout ce que je ne comprends pas mais que je sens comme la beauté d'un regard prégnant tout ce qui vit en
transparence. A bientôt et encore bravo pour "Vers dorés". Suzâme

Catheau 05/02/2012 22:46



Merci, Suzâme : il nous faut voir derrière le voile. A bientôt.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche