Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 22:04

 

Myriam Nion 2

 

 

 

Dans le cadre d’Une Semaine enchantée, douze peintres, illustrateurs, sculpteurs, plasticiens ou photographes, résidant en Saumurois, exposent du 11 au 19 septembre 2010. Ils ont choisi les lieux où ils présentent leurs œuvres, inspirées par le thème « Tout et son contraire ». C’est l’occasion de retrouver Myriam Nion qui présente son Bric à Brac à la salle de la Sénatorerie, à Saint-Hilaire-Saint-Florent, en compagnie de Sophie Puls et de Max Le Baleur, l'une illustrant dans de petites boîtes les mots rares du dictionnaire, l'autre décliant en panneaux de couleur un abécédaire ludique.

Myriam Nion présente une série de vingt-quatre dessins au crayon, directement venus de son univers familier : ses chaussures, les broderies d’une taie d’oreiller, un bocal de conserve, un bougeoir, des bols à déjeuner, des livres de sa bibliothèque... Un inventaire à la Prévert qui donne à voir les objets de son quotidien et auxquels la main de la dessinatrice confère une vie et une noblesse nouvelles. Ils nous donnent ainsi l'occasion d'entrer par effraction dans son intimité et de découvrir ses goûts : la musique avec une partie d'accordéon, l'écriture avec une petite bouteille d'encre et un porte-plume, les voyages avec trois valises, la cuisine avec une vieille balance, la photographie avec le viseur d'un vieux Kodak et bien sûr les livres (Han d'Islande de Victor Hugo voisine avec  Alpes et Pyrénées). C'est aussi le temps de la vie que mesurent les choses avec le dessin d'une vieille montre de 1870, à l'usage de l'artiste.

Myriam Nion a travaillé à cette exposition depuis le 12 juillet, allant jusqu’à consacrer douze heures par jour à chaque dessin. Elle, qui avait laissé place à l’imaginaire fantastique en illustrant Kafka ou Lovecraft, revient ici à sa formation première, à savoir le dessin sur le motif.

On ne peut qu’admirer la technique à l’œuvre dans chaque dessin, réalisé à l’aide de deux crayons d’une extrême finesse. La gageure pour elle a consisté à rendre la transparence d’un verre à pied, le cuir d’une valise, la corde d’une bobine, le métal d’une paire de ciseaux, le bourrelet d’une broderie, le reflet du cuivre d’un bougeoir, le duveteux d’une peluche, le grain d’un papier, en utilisant uniquement ces deux instruments. Et il faut reconnaître que l’effet est saisissant, quasi-photographique. Il l’est d’autant plus que les dessins, présentés dans un cadre carré noir, sont surmontés des objets qui ont servi de modèles.

 

Semaine enchantée 2

 

Cette exposition nous dit combien l’appellation de nature morte, qui est la représentation d’objets usuels, de denrées alimentaires, d’animaux ou de fleurs, paraît inappropriée. En effet, ces objets ne contribuent-ils pas à la densité, à l’animation et au plaisir de la vie ? Les peintres hollandais étaient davantage dans le vrai quand ils parlaient de still-leben (nature immobile ou encore nature posant comme un modèle) et même les Français qui utilisèrent l’expression vie silencieuse au XVII° siècle : de même pour les Anglais qui préfèrent dire still-life (vie silencieuse ou vie immobile), pour définir ce genre pictural. Myriam Nion elle-même ne souligne-t-elle pas le plaisir qu’elle a eu à dessiner ces objets quotidiens, compagnons muets de sa vie, et la tristesse qu’elle éprouve à se séparer désormais de ses oeuvres ?  Elles accompagneront le visiteur grâce à un joli cartonnage carré marron, fermé par un petit bouton, dans lequel sont renfermées les reproductions des dessins.

Dans le cadre serein de la salle de la Sénatorerie, la nature morte, telle qu’elle apparaît grâce au crayon de la dessinatrice, semble le mieux à même pour interroger les formes et le rendu des matières de tous ces humbles objets, qui n’attendent que notre regard pour ressusciter d’une vie silencieuse.

 

  semaine enchantée 3

 

Dimanche 12 septembre 2010

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Expositions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche