Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 16:59

P1000338-1


















Dans le carnet de poésie de ma grand-mère, le 10 octobre 1904, un certain Vivire, curieux patronyme s'il en est,  a apposé sa signature au-dessous de quatre vers, sorte de condensé poétique de La Vie, qui est le titre du poème. Il a même mis celui-ci en relief  par l'emploi de quatre points de suspension et d'un point d'exclamation, suggérant ainsi une conception de la vie, un rien cynique. 
La signature est-elle réelle? Ce Vivire ressemble furieusement au verbe latin vivere, qui signifie bien évidemment vivre. Qui était cet invité qui recopiait pour ma très jeune grand-mère ce texte, empreint de pessimisme?

Voici le quatrain que j'ai recopié en respectant la ponctuation. En effet, les virgules disparaissent curieusement au deuxième vers, correspondant ainsi à ce continuum qu'est l'existence. Le point clôture cependant le poème qui s'achève sur le verbe mourir.

Naître, pleurer, sourire, obéir, entreprendre,
Travailler échouer recommencer attendre
Aimer se dévouer se séparer souffrir
Se soumettre adorer espérer et mourir.


Ces vers ont pu un temps assombrir l'humeur de ma grand-mère. Mais elle avait aussi de l'humour ! Pour preuve, ce dessin que lui a dessiné P. P, aussi sur le thème de la Vie.

                                                            
P1000386

                                 La Vie a ses alternatives.




Dimanche 14 février 2010
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catheau 17/02/2010 09:44


Je reconnais que le terme "cynisme" est impropre. Je l'ai employé comme antithèse d'"idéalisme". Il s'agit plus de lucidité extrême. Merci de votre commentaire qui m'a permis de découvrir votre
blog et une autre communauté.


gaspard 16/02/2010 00:16


C'est touchant, tout de même, ces vers écrits sans aucun doute par plaisir, ils chantent, avec des mots certes bien lourds mais je n'y vois nul cynisme.
C'est bon d'avoir un cahier sur lequel les amis viennent écrire ou dessiner avec leur plaisir et leur talent !
("communauté : plaisirs d'écrire")


Jules 15/02/2010 15:44


Un article fort en souvenirs et en sourire. En mystère aussi. Qui est Vivire ? J'ai aimé cette promenade dans l'histoire un peu intime d'une dame de poésie.


Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche