Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 22:45

P1250233.JPG

Lundi 3 mars 2014, à Erdeven, on annonçait des coefficients de 114-115... et la tempête Christine. Au moment de la marée montante, entre 17h 15 et 18h 15, nous sommes allés voir la mer. Le contraste était saisissant entre le calme de la dune, couverte de petits lacs créés par les pluies récentes, et la violence des vagues sur la plage. De la route bordant la dune, on apercevait déjà les projections d'écume.

Nous avons fait plusieurs allées et venues entre les différentes plages, tandis que le ciel virait au sombre pour s'éclairer ensuite. Dans l'anse de Kérouriec, la mer tempêtueuse était survolée par un kyte-surf fou. A La Roche Sèche, le blockhaus, indestructible, disparaissait sous des giclées d'écume. Dans le froid et le vent, à Kerminihy, les vagues passaient par-dessus la dune et s'écoulaient sur le chemin côtier.

De retour à La Roche Sèche, tandis que la mer était un peu descendue, un petit groupe de gravelots à collier interrompu, indifférent à la violence du ressac, s'amusait sur le sable.

 

P1250260.JPG

La mer à l'assaut de la dune

(Photo ex-libris.over-blog.com, lundi 3 mars 2014)

 

P1250232.JPG

Les vagues autour de l'île de Moëlan devant Kérouriec

 

P1250237.JPG

La mer à Kérouriec

 

P1250249.JPG

Le blockaus de La Roche Sèche en proie aux vagues

 

P1250258.JPG

Les vagues sur les rochers de Kerouriec

 

P1250267.JPG

La mer vue du petit parking de Kerminihy

 

P1250276.JPG

Les vagues à l'entrée de la ria d'Etel

 

P1250277.JPG

Les vagues à Kerminihy

 

P1250285.JPG

La mer envahit la dune à Kerminihy

 

P1250294.JPG

Les gravelots à collier interrompu sur la plage de La Roche Sèche

 

P1250291.JPG

L'arc-en-ciel après la tempête

 

P1250259.JPG

Les calmes lacs de pluie dans la dune d'Erdeven

 

 

 

Photos ex-libris.over-blog.com, lundi 3 mars 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Promenades
commenter cet article

commentaires

Martine 04/12/2014 08:32

J'avais déjà laissé un com' sous ce billet. mais je l'ai relu avec un tel plaisir...
Suis un peu bavarde parfois
;)

Catheau 19/12/2014 19:05



J'aime votre bavardage, chère Martine ! Amicalement.



Martine 03/12/2014 08:06

La beauté, la fureur des vagues, le goût de leurs embruns sur les lèvres et cette dernière photo si paisible au creux des dunes.
Merci Catheau
;)

Catheau 03/12/2014 08:54



Heureusement, cette tempête Christine n'avait, me semble-t-il, guère causé de dégâts. Et le spectacle en était magnifique. Merci, Martine, de vous balader entre mes pages.



Martine 12/03/2014 07:17

Un jour, face à l'océan en colère, je me suis dis
C'est beau!
C'est grand!
C'est terrifiant
Et je suis
Si petite

Merci Catheau pour ce partage grandiose, impressionnant
Si petite

Catheau 23/03/2014 14:57



Merci, Martine, pour cet écho de plein vent.



mansfield 07/03/2014 18:53

Impressionnant de blancheur et de désolation, de quoi rester debout à regarder la nature se déchaîner, mais de loin bien sûr....

Catheau 09/03/2014 18:46



Quand on la voit ainsi, on comprend que la mer ait inspiré les poètes.



ChristianeD 07/03/2014 14:59

Voilà un article bien intéressant avec de bons clichés qui ressemblent étrangement à ce chaos sur la côte basque ! . J' y étais aussi pour voir les vagues à l'assaut de la Grande Plage mais avec
interdiction d'approcher : un spectacle impressionnant mais dangereux !! . Mes rubriques sont privées à cause d'un logiciel Américain qui me pique toutes mes photos publiques mais l'accueil est
ouvert à tous : une plaie ! . Le soleil revient enfin à la grande joie des locaux . Bon week end ensoleillé , je vous embrasse ..

Catheau 09/03/2014 18:45



Je regrette de pas voir tes photos de la tempête mais je viens de faire un saut entre tes pages accessibles. Je t'appellerai demain.



Alice 07/03/2014 06:52

La tempête tourmente le paysage, on suit pas à pas ses envahissements des lieux à travers tes mots. Les photos sont très éloquentes ,les oiseaux loin de tout cela.

Catheau 09/03/2014 18:44



Eh oui, ils reviennent et trottinent comme si de rien n'était !



Nounedeb 07/03/2014 06:51

La puissance fascinante de la mer.

Catheau 09/03/2014 18:43



Fascinante dans sa violence quand on la contemple du haut d'un promontoire !



Carole 07/03/2014 02:03

C'est très impressionnant en effet. Mais l'arc-en-ciel nous annonçait malgré tout le beau temps revenu aujourd'hui.

Catheau 09/03/2014 18:41



J'aime toujours ces arcs-en-ciel dans les ciels lavés. J'ai le souvenir que vous en aviez aussi photographié un de votre voiture, je crois.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche