Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 14:33

 

bloggif 4e11cb6cd35a0

          Plage et Pointe de Punta Paloma, Tarifa (Juin 2011)

 

Un coq aura chanté

 

Le levante lèvera légèrement les feuilles d’eucalyptus

 

Les lauriers roses et blancs trembleront sous le vent

 

La fleur de l’hibiscus frémira son pistil

 

Les doigts verts du caroube bougeront doucement

 

J’entendrai les clarines des vaches aux cornes fines

 

Le hennissement fou d’un cheval andalou me fera frissonner

 

Les enfants tournoieront totons tourbillonnants sur le kikuyu vert

 

La mer au loin là-bas gonflera mille voiles enflées comme sarouals

 

Les côtes de l’Afrique flotteront sur la brume

 

Le vent fou soufflera l’été à Tarifa

 

 

Villa Vista Duna, Tarifa, Juin 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes andalous
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 05/07/2011 07:17


Bien mieux qu'une carte postale, le poème évoque le lieu et sa palette de sensations, pour un voyage imaginaire.


Catheau 05/07/2011 09:28



L'Espagne m'est entrée par tous les pores. Je ne l'oublierai pas. Amitiés.



Martine 04/07/2011 19:35


Bonsoir Catheau,

Quel beau poème. On s'évade sur vos belles images... Très agréable. j'aime

Douce soirée à vous :)
Martine


Catheau 04/07/2011 23:17



J'aurais aimé prolonger encore les soirées là-bas, vers le Sud. Amicalement.



Monelle 04/07/2011 17:34


Bretagne où Maroc que je ne connais pas, peu importe, je sens le vent du large sur mon visage, un jolie fleur d'ibiscus dans mes cheveux, et j'ai apprécié ton poème qui m'a fait rêver !!!
Bonne fin de journée
Monelle


Catheau 04/07/2011 19:47



Un vent qui rend la chaleur supportable et qui enivre. Amitiés, Monelle.



Dan 04/07/2011 16:44


Le maroc sous une brise de liberté? dan


Catheau 04/07/2011 19:46



De l'Espagne au Maroc, un bras de mers sous le vent fou. Merci, Dan.



Christiane Art 04/07/2011 16:30


Bonne semaine Catherine , merci pour ton beau poéme . Es tu en Bretagne ou chez toi ? . À bientôt au téléphone ,


Catheau 04/07/2011 19:44



Poème inspiré par le vent de Tarifa. A bientôt.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche